Une analyse qui approfondit les nôtres et met la table pour des solutions en profondeur

9 Déc

Un avant-goût de cet article dans le journal Devoir du lundi 9 décembre 2019:
« Pour que l’immobilier ne soit plus une marchandise. Depuis des années, deux logiques opposées font des étincelles dans le marché de l’immobilier: d’un côté, l’immobilier-investissement et, de l’autre, l’immobilier-logement. »

Cela ouvre de grandes pistes pour de grands changements, en particulier face au déficit structurel des revenus de la Ville de Montréal et au besoin de capter au nom de la collectivité les hausses de valeur créées par les investissements collectifs. À suivre.

https://www.ledevoir.com/societe/568694/pour-que-l-immobilier-ne-soit-plus-une-commodite

%d blogueueurs aiment cette page :