Réduire notre dépendance aux énergies fossiles: pétition à signer

22 Août

Bonjour

La Coalition Climat Montréal exige de la Ville de Montréal des actions concrètes, ambitieuses et réalisables afin de réduire notre dépendance aux énergies fossiles et d’atteindre la neutralité carbone d’ici 25 ans. Elle réclame que les citoyens soient associés à de telles décisions importantes.

Cette Coalition est, selon notre expérience à leurs côtés, très sérieuse et bien documentée. Elle est active contre le développement de projets immobiliers dans les derniers milieux humides de notre Île situés à Pierrefonds-ouest. La Coalition suit de près l’évolution des projets de pipelines qui menacent nos cours d’eau. Elle cherche plus d’appuis en fonction de sa rencontre sous peu avec l’exécutif de la Ville de Montréal.

Montréal pour tous vous recommande de signer sa pétition à cet effet.

https://docs.google.com/forms/

Pierre Pagé, Johanne Dion, Lucille Mallette, Lise Lauzon, Jeanie Baudchon

Assemblée publique en préparation

9 Août
Bonjour

J'espère que vous profitez bien des beaux jours tardifs de l'été! 

L'élection municipale du 5 novembre arrive à grands pas.
Notre comité Mtl pour tous s'est remis au travail: nous faisons un bilan de nos 
constats et des réponses reçues au fil des 4 années de l'administration 
Coderre. Ce bilan servira de base à une assemblée publique au Rialto le 26 ou 27 
septembre 2017 que nous préparons. 

Nous attendons les réponses des deux principaux candidats à la Mairie de Montréal,
Monsieur Denis Coderre et Madame Valérie Plante.

Vous pouvez déjà nous envoyer votre question-clé à poser aux invités.

Au plaisir d'avoir de vos nouvelles,

Amitiés, Pierre Pagé, Jeanie Baudchon, Lucille Mallette, Lise Lauzon,
Johanne Dion 
pour Montréal pour tous

2 priorités autres que la course de formules électriques

1 Août

Le maire Coderre a fait hier un bilan élogieux de son projet de course de voitures électriques dans les rues du centre-ville. Cette course a pris les devants d el’actualité récente. Brian Myles fait plutôt un bilan plus sérieux et met de l’avant deux priorités: densifier les quartiers au lieu d’étaler encore et encore, et développer le transport en commun. D’accord? Sinon, quelles priorités mettriez-vous de l’avant auprès de nos élu-e-s?

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/504662/bilan-du-grand-prix-de-formule-e-quel-succes

Nos travaux de l’été

30 Mai

Après une importante campagne de soutien aux propriétaires résidentiels dans la compréhension de leur évaluation et de conseil pour déposer une demande de révision;

et après tout un travail concernant la protection de l’eau de Montréal face aux projets de pipelines et la protection des derniers milieux humides face au projet urbain de développement de Pierrefonds-Ouest; et cela, de concert avec plusieurs organismes (Association des propriétaires résidents de Pierrefonds-Roxboro, Coalition Eau Secours, Coordination Hydrocarbures, Coalition Climat Montréal;

Mtl pour tous prépare actuellement:
-son rendez-vous annuel avec le président du comité exécutif, le dg et le directeur des finances sur la question suivante: où s’en va la ville, avec quel plan statégique?

-un guide pour évaluer l’administration actuelle et poser les bonnes questions à poser aux élus lors de l’élection de novembre;

-un rendez-vous avec le fiscaliste Luc Godbout sur les alternatives au système foncier actuel;

-un rendez-vous avec le ministre des Finances du Québec pour bonifier le Programme de subvention aux ainés.

À bientôt et bon été, Pierre Pagé, Johanne Dion, Lise Lauzon, Lucille Mallette, Jeanie Baudchon, Gilles Thériault.

P.S. Une suggestion de lecture: un article du Professeur Gérard Beaudet sur les baronies que sont le CP, le CN et le REM de la Caisse de dépôt!

Beaudet sur REM et cies ferrov22mai17

Rapport d’inspection: à surveiller

22 Mai

Cet article récent du Devoir de samedi dimanche les 20 et 21 mai, bien « caché » dans le Cahier spécial Habitation fournit de bons repères pour ne pas se faire avoir.

Nous vous conseillons de la conserver, au cas où!

http://www.ledevoir.com/plaisirs/habitation/498992/la-confusion-de-l-inspection-immobiliere

Inondations: évaluation foncière révisée; Sauvons l’Anse-à l’Orme

17 Mai

1) Sinistrés des inondations: Bon courage et attention

En cas d’inondation l’évaluateur municipal peut diminuer la valeur inscrite de votre propriété au rôle d’évaluation. Appelez-le au 514-380-3825.

Suite au retrait de l’eau à cause d’une inondation dans votre propriété, vous devez la dégarnir et la démolir partiellement. Sous toutes réserves, l’évaluateur municipal peut agir en vertu de l’article 174-6 de la Loi sur la fiscalité municipale qui a prévu « refléter la diminution de valeur d’une unité d’évaluation à la suite (…) de la disparition de tout ou partie d’un immeuble faisant partie de l’unité. ». L’évaluateur municipal rétablira la pleine valeur de votre propriété lorsque vos travaux de remplacement des éléments détruits par l’eau seront terminés sauf dans le cas d’une perte totale où vous serez obligé de la démolir au complet incluant la fondation. Dans ce cas l’évaluateur municipal va retirer du rôle d’évaluation la valeur totale inscrite du bâtiment et conserver que la valeur du terrain. Plus de détails au ttp://ville.montreal.qc.ca/portal/page_pageid=5798,42657625&_dad=phortal&_schema=PORTAL&id=28568&utm_source=referral&utm_medium=lickstats&utm_campaign=DelaiTaxes&utm_term=&clickthrough_id=591bae160bb1e7669c5d4bba

2) Mtl pour tous appuie le groupe Sauvons l’Anse-à-l’Orme

Lucille Mallette, accompagnée de Pierre Pagé, a présenté un mémoire dans le cadre de la consultation de l’Office de Consultation publique de Montréal sur le projet de développement résidentiel de Pierrefonds-ouest dans l’Anse-à-l’Orme. Plusieurs enjeux ont été soulevés :

-Pourquoi réduire encore davantage ces milieux verts et humides? Ces milieux sont de précieux alliés de la biodiversité, des absorbeurs et filtreurs d’eau. Pourquoi les réduire alors que des inondations sans précédent frappent le Québec?

-pourquoi la Ville n’a-t’elle pas évalué la vulnérabilité de cette zone aux inondations?

-pourquoi il n’y a pas de données sérieuses et publiques sur le coût des nouvelles infrastructures nécessaires (eau, égouts, routes d’accès)? Un chercheur de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM les évalue à 100 Millions de dollars! Pourquoi il n’y a pas d’estimation des bénéfices en regard des coûts?

-pourquoi augmenter les dépenses de la Ville, alors que lors des 10 dernières années ont vu les taxes foncières augmenté de 655 Millions de dollars; et alors que la Ville n’arrive pas à réparer à grande échelle les infrastructures des quartiers centraux densément peuplés.

On retrouve encore là la contradiction de fond des municipalités: développer toujours plus pour augmenter ses revenus. Et une fâcheuse manie, celle de mener plusieurs chantiers en même temps et d’en étirer la fin!

En conclusion, Mtl pour tous se rallie à la position de Sauvons l’Anse-à-l’Orme, de la Coalition Climat Montréal et du Conseil régional de l’énvironnement: c’est un mauvais projet, sans vision d’avenir! Il y a d’autres alternatives!

 

Lucille Mallette, Pierre Pagé, Johanne Dion, Lise Lauzon, Jeanie Baudchon et Gilles Thériault.

Taxes foncières: beaucoup de contestation.

10 Mai

1) Demande de révision:

Grâce à notre travail jumelé à celui des 4 stagiaires en évaluation bien encadré par l’expert Pierre-rené Perrin, 40 contribuables ont reçu une aide précieuse pour comprendre la valeur de leur immeuble et la comparer à celle attribuée par la Ville. Les contribuables montréalais qui ont fait une demande de révision adminitrative de leur inscription au rôle triennal 2017-2019 vont recevoir un accusé de réception et / ou une demande de visite de leur propriété. Le Service de l’évaluation foncière de la Ville de Montréal (SEFVM) va d’abord traiter les immeubles de 5 logements et moins. D’autres informations sur www.pierre-rene.com

2) La lutte pour une révision de l’évaluation et de la taxation foncières à Montréal s’élargit grandement. Dans le Plateau, des artistes sur la rue St-Viateur est réclament rien de moins que l’abolition des taxes foncières.

http://www.ledevoir.com/culture/arts-visuels/498282/les-artistes-demandent-l-abolition-des-taxes-foncieres

Une association de travailleurs grecs de l’Avenue du Parc croule sous les montants de 30 000$ exigées depuis l’année dernière. Des groupes de locataires, des propriétaires résidentiels, des groupes communautaires et l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve ont échangé dimanche dernier sur les résultats d’études sur la Gentrification réalisées par l’INRS. Votre représentant Mtl pour tous y était. 25 propositions en sont issues : construction de logements communautaires, régistre des baux, réforme de la Régie du logement, création de réserves foncières hors marché, etc. afin de limiter les hausses d’évaluation.

http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/ARROND_MHM_FR/MEDIA/DOCUMENTS/RAPPORT-LESSARD-S%C9N%C9CAL-HAMEL-FINAL25-4.PDF

3) Conclusion: nous ne chômerons pas sur ces sujets pendant cette année électorale! D’autant plus que des chiffres fournis par la Ville de Montréal le mois dernier dans sa reddition de comptes sont étonnants. De 2007 à 2016, les revenus en taxes de la Ville ont augmenté de 655 millions $ et les rémunérations globales (salaires, fonds d eretraite, contributions aux assurances, etc.) ont grimpé de 656 millions $. N’oublions pas que les taxes foncière représentant environ 69% des revenus de la Ville, et que le secteur résidentiel paie 4 fois moins que le non résidentiel (commerces, entreprises, institutions).