Soirée cinéma + discussion de solutions, lundi 26 février 19h00 au Rialto

18 Fév

41c877bd-5507-43c3-b465-15450c3a16c4

Le Comité des citoyens du Mile End et Montréal Pour Tous vous invitent à venir visionner le film de Carole Laganière «Quartiers sous tension» qui sera suivi d’une discussion et de recherche de solutions pouvant diminuer les effets négatifs de la « gentrification» dans les quartiers tels que le Mile End.

Comme bien d’autres quartiers centraux de la ville de Montréal, notre quartier fait face à la transformation sociale et économique qu’on nomme «embourgeoisement urbain» ou encore «gentrification». Un phénomène complexe où tout n’est pas toujours noir ou blanc.

En effet, il y a entre autres ces locataires moins fortunés qui doivent quitter leur logement faute d’argent pour payer leur loyer, ceux qui se voient expulsés de leurs logements de manière frauduleuse, ces propriétaires qui ont choisi de vivre dans le quartier il y a plusieurs années et qui ont vu leurs taxes foncières exploser et ces petits commerçants qui ont peine à boucler leur fin de mois. Il y a ces hommes et ces femmes qui se battent pour que leur quartier reste accessible à tous

Mais il y a aussi ceux qui considèrent le phénomène sous son angle positif, qui parlent de revitalisation de quartiers à l’abandon, de meilleures infrastructures, d’une augmentation de commerces locaux, de création d’emplois ou encore de rues plus sécuritaires.

Quelles sont les solutions qui permettraient à tous de trouver ou de garder leur place dans le quartier? Quelles sont les responsabilités des différents acteurs?

Montréal pour Tous met de l’avant des propositions intéressantes pour ralentir les hausses des valeurs des propriétés résidentielles de 5 logements et moins.

Nous espérons que nombreux parmi vous seront au rendez-vous du 26 février car nous croyons profondément que sans interventions publiques, la mixité sociale risque de disparaître pour laisser place à une «gentrification» complète.

Montréal pour Tous met de l’avant des propositions intéressantes pour ralentir les hausses des valeurs des propriétés résidentielles de 5 logements et moins.

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/1569070676540842/

Propositions de Montréal pour Tous

Montréal Pour Tous a des propositions importantes pour ralentir les hausses des valeurs des propriétés résidentielles de 5 logements et moins:

  • Nette amélioration du « Programme québécois de Subvention aux aînés face aux augmentations des taxes foncières », qui existe déjà mais avec des barèmes insignifiants;

  • Surtaxe lors de la revente rapide de propriétés résidentielles, comme cela existe à Paris;

  • Surtaxe pour les acheteurs étrangers, comme à Vancouver et Toronto;

  • Mise à jour de l’évaluation foncière des compagnies de chemin de fer et des cours de triage qui profitent depuis 1992 d’un « rabais » de 40% non justifié et demande d’annulation par Québec de ce rabais.

Advertisements

Bref portrait des finances de notre ville et un espoir en 2019!

13 Fév
  1. Rions ensemble si vous avez raté cette image hier
  2. De bons points
  3. De mauvais points
  4. Un espoir pour le budget et PTI 2019

 

  1. Rions ensemble si vous avez raté cette image hier

votremaisonvuepar

 

  1. Les bons points :

Notre ville avance vite: il y a beaucoup plus de travaux faits ces dernières années (le double de 2013), mieux faits (pas toujours), sans trop de retard ni de corruption (apparente!) et avec de meilleures comparaisons avec d’autres villes, avec moins de postes-clés confiés au privé. Et corrections des erreurs de Griffintown (pas d’écoles ni de commerces locaux).

De gros investissements ( 6 Milliards sur 3 ans) se poursuivront durant les 3 années à venir dans beaucoup de secteurs et quartiers de la ville, sous et sur les rues: voici des exemples :

123 Millions$ rue Ste-Catherine, 72 M$ Boulevard Pie-IX, 61M $ Plaza St-Hubert, 165M$ Parc Jean-Drapeau, divers centres de traitement des matières résiduelles 211M$, Arénas mises aux normes 50M$, Bibliothèques 63M$ Piscines : 76M$, Quartier des spectacles : 58M$, Campus Outremont : 44M$

Immeubles et protection et remplacement de véhicules de la Police et des pompiers 201M$, nouvelles technologies de l’information : 224M$, renouvellement des expositions permanentes de plusieurs musées. Etc. Tout cela avec nos taxes, des subventions de Québec, des contributions des autres villes de l’Île et des emprunts importants.

3) Les mauvais points :

De 1976 (jeux Olympiques) à 2013 environ, la Ville a très très peu investi dans ses infrastructures et ses fonds de retraite. Il y a donc de terribles déficits d’entretien et de contribution, dont certains diminuent lentement :

-déficits majeurs d’entretien des conduites et installations d’eau potable et eaux usées, des rues et artères, des technologies de l’information, des immeubles;

-déficit dans la contribution de l’employeur (la Ville) dans les fonds de retraite d’employés.

4) Notre espoir :

Que l’administration municipale nous présente avant l’adoption du budget 2019 un vrai portrait d’ensemble avec des choix de solutions à moyen terme, et qu’elle en discute avec les citoyens en toute transparence.

Pierre Pagé, Lucille Mallette, Johanne Dion, Jeanie Baudchon, Lise Lauzon, pour

« Montréal Pour Tous »

Aidez-nous à recruter de nouveaux membres pour augmenter notre influence. Demandez-nous notre feuillet.

Commission des Finances sur l’Eau: comme si vous y étiez!

12 Fév

Bonsoir/Bonjour

1) Rions un peu

2) Des félicitations, des dons et un bémol:

3) En Direct de la Commission des finances : grand débat sur l’Eau

1) Rions d’abord un peu, grâce à 2 membres qui nous ont fait connaître ces images:

Images intégrées 1

2) Des félicitations, des dons et un bémol:

Plusieurs membres de notre réseau nous félicitent de notre travail. Nous vous en remercions. Nous remercions également celles et ceux qui ont répondu à notre campagne de dons. Il est encore temps. Vous pouvez le faire en cliquant sur « Faire un don» en haut à gauche. Ces dons nous aident à participer à des conférences, à offrir un montant à un stagiaire, etc.

Un bémol à nos critiques de la hausse récente des taxes nous est parvenu : « L’absence de hausse de taxe n’était pas la promesse centrale de (ndlr: la mairesse Madame) Plante. Nous ne sommes pas que des contribuables, c’est énervant à la fin de voir la Ville comme une simple dépense.» Qu’en pensez-vous?

3) En Direct de la Commission des finances : grand débat sur l’Eau et la hausse de taxes de l’eau.

Nous avons recueilli des informations précieuses  lors des travaux de la Commission mardi le 6 février sur le dossier de l’Eau et des eaux usées. C’est un bon gros morceau des investissements qui servent à réparer des conduites mais aussi à créer des bassins de réserve d’eau potable et de rétention temporaire d’eaux usées, une nouvelle usine d’ozonation afin de réduire les rejets de médicaments et autres bactéries dans les eaux du fleuve, etc.

Voici la question que nous avons posée: « pourquoi il faut encore augmenter les contributions dans la Réserve de l’Eau, en haussant la taxe de l’eau de 1,1%, sachant que lors des années précédentes, on nous avait dit que les prévisions d’investissements étaient solides? »

La réponse vient d’abord du Président de la Commission qui n’est pas un élu de projet Montréal. La réserve de l’eau a été créé en 2009pour faire face aux surprises incessantes, vu le mauvais état des conduites (30% de perte) et les besoins en nouvelles installations. Certaines années, les élus ont refusé de la regarnir. En 2018, la nouvelle administration a décidé de la regarnir.

Puis le responsable à l’exécutif de ce dossier, M. Sylvain Ouellette, ne fait pas de pirouette. L’administration précédente a bien investi dans ce domaine, nous le reconnaissons. Vu que le Service de l’eau a réalisé plus de travaux ces dernières années, et que ce sera encore la cas l’an prochain, la Réserve n’est plus suffisante. De plus, il faut arriver à mettre fin au déficit d’entretien, ce qui suppose de refaire 2%/an de nos conduites. En ajoutant des fonds, on devient éligible aux subventions de Québec et on économise sur les emprunts, ce qui évite de refiler la note aux générations futures.

Reste à voir si le Service de l’Eau/Eaux usées réussira à augmenter la cadence des travaux. Car les entreprises sont aussi sollicitées pour de grands travaux au Pont Champlain, à l’échangeur Turcot, etc.

Pierre Pagé, Lucille Mallette, Johanne Dion, Jeanie Baudchon, Lise Lauzon, pour

« Montréal Pour Tous »

Tout est bon dans l’cochon !

6 Fév

cochon rose

Avec une nouvelle administration municipale, qui n’a de cesse d’être « remarquable » (!!!!) , Montréal pour Tous aura beaucoup à faire dans la prochaine année et nous avons besoin de votre appui financier…

Un tout petit rien, 5, 10 , 20 $,   qui nous aidera à poursuivre nos « Œuvres » : talonner nos élus pour qu’ils respectent leurs promesses sur les taxes foncières, l’entretien des infrastructures, la protection de notre eau potable, la conservation des derniers espaces verts de l’Île… Ouf ! La liste est longue !

Merci de FAIRE UN DON en cliquant tout simplement sur le nouvel onglet apparaissant à droite de la barre des menus, sur la partie supérieure de l’écran de notre Blog https://montrealpourtous.com   . Nous pourrons, grâce à vous, améliorer notre site internet, rétribuer nos stagiaires, obtenir, au besoin, l’avis de spécialistes…Ouf ! La liste est longue !

Oui, oui, vraiment, pour nous, citoyens bénévoles, tout est bon dans l’cochon !

Pierre Pagé, Johanne Dion, Jeanie Baudson, Lucille Mallette, Lise Lauzon

Investissements de la Ville de Montréal 2018-2010

5 Fév

Bonsoir

En direct de la Commission des finances, ce lundi 5 février 2018 :

Beaucoup de positif :

L’administration municipale continue d’augmenter les investissements. Les grosses parts vont aux infrastructures de l’eau et des eaux usées, de la voirie : 2 fois plus qu’en 2014 et des paiements au comptant des travaux, donc moins de dettes reportées à nos enfants et petits-enfants.

Beaucoup de travaux de grand rattrapage en informatique qui vont permettre une gestion financière plus serrée et des prévisions plus réalistes, des correctifs en cours de route dans les grands travaux, une coordination des services plus exigeante, une meilleure prise en compte des réactions et suggestions des citoyens, par exemple dans la surveillance des chantiers. Et aussi de meilleures comparaisons avec les résultats de villes de même taille ( efficacité et aussi meilleur rapport qualité/prix).

-Moins positif :

Québec réduit ses subventions mais il est difficile d’en connaître l’ampleur. Cela retombe à la charge des contribuables.

Québec accorde depuis 1992 un rabais de 40% sur l’évaluation des chemins de fer et cour de triage. Va falloir faire pression durant la prochaine campagne électorale pour changer cela!

La dette nette augmente d’un milliard depuis 2010 mais reste contrôlée (à 12% des dépenses).

Montréal continue de payer pour les années où le Maire « trop célèbre » Drapeau n’ a pas payé la part employeur pour les fonds de retraite : 57 Millions $ payés au budget 2018!

Beaucoup d’investissements d ela Ville mais l’estimation des économies à venir pour le contribuable et de leurs effets ultérieurs sur nos comptes de taxes reste à faire!

À venir demain: c’est le gros dossier de l’eau. Dossier où l’administration a ajouté une taxe de 1,1%.

Pour en savoir plus et vous faire une idée si c’est justifié, voici des liens éclairants. Bonne lecture!

http://plus.lapresse.ca/screens/25faf884-5443-4484-b707-a5adbe50c2a6|_0.html?utm_medium=Email&utm_campaign=Internal+Share&utm_content=Screen

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/518951/montreal-veut-poursuivre-son-rattrapage-en-matiere-d-infrastructures

http://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201801/30/01-5152066-montreal-le-fonds-de-leau-pratiquement-a-sec.ph

Pierre Pagé, Lucille Mallette, Johanne Dion, Jeanie Baudchon, Lise Lauzon, pour

« Montréal Pour Tous »

« Citoyens, surveillez de près vos intérêts: les autorités publiques,

qui comme chacun
sait, disposent de moyens illimités, parce que c’est

votre argent qu’elles utilisent. »

Hausses de tarifs 2018 et préparation Budget 2019

29 Jan

1) Revenant sur le budget 2018 voté tel que non amendé, voici encore des hausses surprises…de tarifs.

http://plus.lapresse.ca/screens/3927d278-bd91-477a-9744-68191cd54928|_0.html?utm_medium=Email&utm_campaign=Internal+Share&utm_content=Screen

Mais au moins, le chef de police coupe des postes de haut gradés de la police
http://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201801/26/01-5151506-spvm-le-nouveau-chef-coupe-sept-postes-dans-la-haute-direction.php

2) Pour nous préparer à la révision de la fiscalité municipale annoncée à Montréal, voici un excellent point de vue de l’IRIS sur la révision et réforme du système de taxation foncière qui nous aidera à réfléchir plus en profondeur sur cet épineux dossier! Va falloir nous préparer encore plus à l’avance et arriver à une ou des propositions pour le budget 2019!

http://plus.lapresse.ca/screens/6b989e43-f7b6-49f6-a921-3ee9891fed6e__7C___0.html?utm_medium=Email&utm_campaign=Microsite+Share&utm_content=Screen

Pierre Pagé ,Johanne Dion, Lise Lauzon, Jeanie Baudchon et Lucille Mallette

pour MontréalPourTous

Déception à l’Hôtel-de-Ville: budget 2018

23 Jan

Voici nos questions posées hier soir et les réponses de notre Mairesse:

http://webtv.coop/category/video/Assemblee-du-conseil-municipal-de-Montreal-22-janvier-2018-Questions-du-public/420757eb45c5dc3ecfe18ef27e9b09ce/22

de 12.55 à 18.50

Un autre citoyen de notre réseau  l’interpelle sur la situation des gens ordinaires dont les revenus n’augmentent pas au rythme de l’inflation et des taxes: de 12.50 à 16.00

Voici le lien vers notre lettre au Journal Le Devoir ce matin qui détaille nos positions :

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/518227/attention-au-lien-de-confiance-avec-les-montrealais

Voici le point de vue de 2 personnes de notre réseau qui partagent notre déception

« Bravo Montréal pour tous – vous exprimez avec beaucoup de sincérité la déception ressentie. MERCI. »        Sarah H.

« (…) je suis d’accord avec votre vision.  Madame Plante risque de briser un lien de confiance. Elle nous a donné beaucoup d’espoir par sa personnalité charismatique, son apparente transparence et sa position ferme.  Nous comprenons qu’elle met de l’avant ses priorités; le logement social et le transport en commun mais elle semble oublier ceux qui sont le pain et le beurre:  propriétaires résidentiels et commerciaux.

De plus, nous avons entendu aux informations que les contraventions pour le stationnement seront à la hausse.  C’est déjà difficile de stationner à Montréal dans les quartiers avec vignette, il faut faire plusieurs rues avant  de trouver un espace.  Centre-ville, oublions car il n’y a que les stationnements privés qui peuvent nous assurer un espace.  La mairesse semble prendre le flambeau de Coderre.  Faire de Montréal une grande métropole, développer le  transport en commun, la ligne rose, les logements sociaux  mais finalement qui va payer tous ces projets? Une grande ville sur un grand territoire. Attention à la planification. Il faut avoir une vision claire de l’avenir et non pas lancer des  projets  dans toutes  directions. »      Yolande G.

Autres nouvelles:

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/518207/4-millions-en-indemnites-de-depart-pour-les-elus-montrealais

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/518209/montreal-reverra-a-la-hausse-le-montant-des-contraventions