Le Citoyen payeur de taxes en a-t-il pour son argent? 2e texte sur ce sujet brûlant!

26 Nov

Bonsoir,

Nous avons participé activement aux travaux de la Commission des Finances de la Ville de Montréal, pour une 8e année d,affilée. Cette commission est ouverte aux citoyens et leur permet de poser des questions puis faire des recommandations.

Montréal a créé un nouveau service en 2014 avec un budget d’environ 5 Millions $/an: celui de la Performance organisationnelle. Montréal pour tous a vivement appuyé cette mesure du précédent directeur-général afin que les services et employés s’évaluent et se comparent. Avions-nous raison?

Voici des exemples d’améliorations des façons de faire qui économise temps et argent :

1) Optimisation des paiements aux fournisseurs dont la majorité sont des PME qui souffraient grandement des retards de paiement :

a) Ce qui a été mis en place :

-Diagnostic, redéfinition et implantation des processus d’achat jusqu’au paiement des factures, incluant une capsule de formation pour les employés.

-Développement de tableaux de bord permettant à toutes les unités de connaître leurs délais de paiement des factures mensuellement.

-Accompagnement pointu en fonction des écarts observés auprès des unités qui présentent une moins bonne performance.

-Premier déploiement du système de numérisation et de reconnaissance optique des factures.

b) Bénéfices

-En janvier 2018, le taux de paiement global des factures payées en 30 jours ou moins

s’élevait à 25 %, alors que ce taux atteignait 76 % en août 2018 ou 3 fois plus!

2) Augmentation de la productivité du Service du Matériel Roulant et Ateliers

a) Ce qui a été mis en place:

-Implantation de tableaux de suivi opérationnel visuels standards dans tous les

ateliers mécaniques afin de mieux outiller les gestionnaires et leurs équipes et

d’uniformiser les méthodes de gestion.

-Instauration d’un système de gestion au quotidien (rencontres quotidiennes

entre les différents paliers de gestion).

b) Bénéfices

-Gains de productivité d’environ 665 heures/année à compter de l’année 2018 résultant d’une meilleure organisation de l’information et de la planification du travail pour les contremaîtres ainsi que d’un accès visuel aux pièces en attente.

-Atteinte des objectifs plus rapidement en raison de la gestion au quotidien et du suivi des indicateurs de performance, facilitant ainsi la prise de décision et permettant de réajuster le tir rapidement en cours de route; amélioration du réseau logistique et de la gestion des stocks

c-Bénéfices à venir :

-Réduction de près de 35 % de la quantité d’articles ou de produits entreposés

(soit un gain de 200 000 $ par année au terme du projet) ainsi que des espaces d’entreposage et accroissement du taux de rotation des stocks.

3) Optimisation des travaux publics Amélioration de l’activité de colmatage des nids-de-poule et suivi des actions visant à accroître la qualité des réparations sur la chaussée.

a) Ce qui a été mis en place:

Mise en place de tableaux de bord des délais de résolution des requêtes des citoyens par le 311 pour 9 activités pilotes spécifiquement pour les directions des travaux publics en arrondissement.

b) Bénéfices :

-Économies monétaires d’environ 815 000 $ par cycle de 24 mois associées à l’utilisation du type d’enrobé qui offrait le meilleur rapport durabilité/coût.

-Économies monétaires d’environ 475 000 $ et colmatage de 3 000 nids-de-poule de plus par année grâce à l’utilisation d’un colmatage mécanisé.

Voilà l’essentiel. Vous pouvez aussi lire ces deux articles sur ce sujet parus dans nos médias.

  • Montréal s’améliore mais encore un long chemin devant elle selon cet article de La Presse! Comme disait l’autre « quand je me regarde je me désole, quand je me compare…..

http://plus.lapresse.ca/screens/22f32a78-89ce-4dab-8ef0-14a1f377cc70__7C___0.html?utm_medium=Email&utm_campaign=Internal%2BShare&utm_content=Screen

  • Cet article du journal The Gazette met en doute les travaux de comparaison avec les autres villes en affirmant que les définitions changent au gré des élus. Mais le directeur du Service de la performance a bien répondu à cela : les définitions sont revues et approuvées par le comité mandaté par les 116 villes participant au processus établissant les indicateurs et les comparaisons.

https://montrealgazette.com/news/local-news/what-makes-a-road-poor-secret-montreal-report-shows-its-a-murky-definition

Advertisements
%d blogueurs aiment ce contenu :