Inondations: évaluation foncière révisée; Sauvons l’Anse-à l’Orme

17 Mai

1) Sinistrés des inondations: Bon courage et attention

En cas d’inondation l’évaluateur municipal peut diminuer la valeur inscrite de votre propriété au rôle d’évaluation. Appelez-le au 514-380-3825.

Suite au retrait de l’eau à cause d’une inondation dans votre propriété, vous devez la dégarnir et la démolir partiellement. Sous toutes réserves, l’évaluateur municipal peut agir en vertu de l’article 174-6 de la Loi sur la fiscalité municipale qui a prévu « refléter la diminution de valeur d’une unité d’évaluation à la suite (…) de la disparition de tout ou partie d’un immeuble faisant partie de l’unité. ». L’évaluateur municipal rétablira la pleine valeur de votre propriété lorsque vos travaux de remplacement des éléments détruits par l’eau seront terminés sauf dans le cas d’une perte totale où vous serez obligé de la démolir au complet incluant la fondation. Dans ce cas l’évaluateur municipal va retirer du rôle d’évaluation la valeur totale inscrite du bâtiment et conserver que la valeur du terrain. Plus de détails au ttp://ville.montreal.qc.ca/portal/page_pageid=5798,42657625&_dad=phortal&_schema=PORTAL&id=28568&utm_source=referral&utm_medium=lickstats&utm_campaign=DelaiTaxes&utm_term=&clickthrough_id=591bae160bb1e7669c5d4bba

2) Mtl pour tous appuie le groupe Sauvons l’Anse-à-l’Orme

Lucille Mallette, accompagnée de Pierre Pagé, a présenté un mémoire dans le cadre de la consultation de l’Office de Consultation publique de Montréal sur le projet de développement résidentiel de Pierrefonds-ouest dans l’Anse-à-l’Orme. Plusieurs enjeux ont été soulevés :

-Pourquoi réduire encore davantage ces milieux verts et humides? Ces milieux sont de précieux alliés de la biodiversité, des absorbeurs et filtreurs d’eau. Pourquoi les réduire alors que des inondations sans précédent frappent le Québec?

-pourquoi la Ville n’a-t’elle pas évalué la vulnérabilité de cette zone aux inondations?

-pourquoi il n’y a pas de données sérieuses et publiques sur le coût des nouvelles infrastructures nécessaires (eau, égouts, routes d’accès)? Un chercheur de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM les évalue à 100 Millions de dollars! Pourquoi il n’y a pas d’estimation des bénéfices en regard des coûts?

-pourquoi augmenter les dépenses de la Ville, alors que lors des 10 dernières années ont vu les taxes foncières augmenté de 655 Millions de dollars; et alors que la Ville n’arrive pas à réparer à grande échelle les infrastructures des quartiers centraux densément peuplés.

On retrouve encore là la contradiction de fond des municipalités: développer toujours plus pour augmenter ses revenus. Et une fâcheuse manie, celle de mener plusieurs chantiers en même temps et d’en étirer la fin!

En conclusion, Mtl pour tous se rallie à la position de Sauvons l’Anse-à-l’Orme, de la Coalition Climat Montréal et du Conseil régional de l’énvironnement: c’est un mauvais projet, sans vision d’avenir! Il y a d’autres alternatives!

 

Lucille Mallette, Pierre Pagé, Johanne Dion, Lise Lauzon, Jeanie Baudchon et Gilles Thériault.

Advertisements
%d blogueurs aiment ce contenu :