Nouvelles du Conseil municipal du mardi 26 novembre 2013

27 Nov

Nouvelles du Conseil municipal du mardi 26 novembre 2013

Les questions

Pour la première assemblée du Conseil municipal ouverte au public, plusieurs contribuables ont exprimé avec force à la nouvelle administration leur grande inquiétude et toute aussi grande opposition aux hausses incompréhensibles de l’évaluation foncière et aux éventuelles hausses de taxes qui suivront.

Un contribuable de l’arrondissement Ville-Marie a présenté un tableau des hausses de taxes subies depuis plusieurs années, il y avait beaucoup de rouge sur son graphique (et sur ses joues!) surtout quand il parlait des taxes d’affaires encaissées par la Ville de Montréal pour des locaux vides! Puis il a demandé de bloquer toute hausse des dépenses à la Ville centrale puis dans tous les arrondissements. Un second contribuable cette fois de Montréal-nord a demandé avec vigueur un rapport sur les coûts des services de la Ville per capita, soit le coût des services divisé par le nombre de citoyens qui paient. Il a aussi exigé un contrôle serré des dépenses.

 Pierre Pagé a ensuite demandé au nom de Montréal pour tous que la nouvelle administration procède à l’analyse d’un facteur de modulation de l’évaluation municipale basée seulement sur l’évaluation marchande, en rappelant les études récentes (Finch puis auparavant The Economist faisant état de surévaluation des maisons de plus de 20%, et celle de Royal Lepage attribuant l’activité du marché immobilier à ceux qui achètent une deuxième ou troisième maison) et aussi sa propre augmentation de 125 000$. Il a demandé où en étaient les représentations faites à Québec avec L’UMQ pour donner du répit aux propriétaires occupants à revenus fixes ou faibles et si la Ville envisageait une rencontre publique à ces sujets.

 Pierre Beaucage, qui a accepté à pied levé de remplacer Claudine Schirardin, a très bien illustré au nom de Montréal pour tous la vive inquiétude et consternation des contribuables face à l’avis d’évaluation foncière pour les 3 années à venir. Son immeuble unifamilial de la rue Jeanne-Mance est passé de 416 000 à 703,000$, une hausse de 69%. Oups! Il a demandé ce qu’il en était de la promesse d’une hausse équivalente au taux d’inflation faite par M. Coderre durant la campagne électorale. Il a ensuite demandé si une hausse de 2% sur le montant du compte de taxes 2013 et non sur la base de la nouvelle évaluation était envisagée comme mesure temporaire pour 2014.

 Ont suivi deux personnes liées à Montréal pour tous qui ont exigé de connaître les critères justifiant de telles hausses d’évaluation. Car l’une d’elle n’arrive même pas à vendre sa maison même en l’offrant à une somme de 200 000$ de moins que L’avis d’évaluation. Tellement excédée, elle l,a offerte à la Ville avec cette même baisse!

Réponses du maire Denis Coderre et de Pierre Desrochers, président du Comité exécutif

Tel que promis durant la campagne, l’administration actuelle s’engage à hausser les taxes pas plus que le taux d’inflation soit environ 2%, c’est une moyenne pour tout Montréal. L’administration ne s’engage pas à une hausse de 2% pour tous les quartiers, ce sera plus que 2% dans plusieurs arrondissements. Elle dit ne pas pouvoir augmenter de 2% par rapport au montant de taxes payées l’an dernier. M. Desrochers affirme qu’il va tenter d’atténuer les hausses pour les gens à revenus fixes, par exemple en étendant la hausse sur 3 années (ndlr ce qui existe déjà), en revoyant les études avec l’UMQ et aussi en envisageant une consultation publique. Elle s’engage à réduire les dépenses, elle demandera aux arrondissements de faire la même chose et de rester compétitive par rapport aux comptes de taxes de villes similaires.

 Conclusion de Montréal pour tous

Donc il faudra remettre de la pression le lundi 16 décembre au prochain Conseil! Des personnes présentes hier nous connaissaient et elles voulaient contester avec d’autres en février leur compte de taxes!

Advertisements

Une Réponse to “Nouvelles du Conseil municipal du mardi 26 novembre 2013”

  1. Danièle Lacourse 27 novembre 2013 à 23 h 08 min #

    Est-ce que quelqu’un a déjà contesté son évaluation foncière dans le passé? Est-ce que ça a réussi? Quels sont les arguments qui pèsent le plus pour faire baisser cette évaluation? Svp éclairez ma lanterne!
    Merci beaucoup
    Danièle

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment ce contenu :