Tout est bon dans l’cochon !

6 Fév

cochon rose

Avec une nouvelle administration municipale, qui n’a de cesse d’être « remarquable » (!!!!) , Montréal pour Tous aura beaucoup à faire dans la prochaine année et nous avons besoin de votre appui financier…

Un tout petit rien, 5, 10 , 20 $,   qui nous aidera à poursuivre nos « Œuvres » : talonner nos élus pour qu’ils respectent leurs promesses sur les taxes foncières, l’entretien des infrastructures, la protection de notre eau potable, la conservation des derniers espaces verts de l’Île… Ouf ! La liste est longue !

Merci de FAIRE UN DON en cliquant tout simplement sur le nouvel onglet apparaissant à droite de la barre des menus, sur la partie supérieure de l’écran de notre Blog https://montrealpourtous.com   . Nous pourrons, grâce à vous, améliorer notre site internet, rétribuer nos stagiaires, obtenir, au besoin, l’avis de spécialistes…Ouf ! La liste est longue !

Oui, oui, vraiment, pour nous, citoyens bénévoles, tout est bon dans l’cochon !

Pierre Pagé, Johanne Dion, Jeanie Baudson, Lucille Mallette, Lise Lauzon

Advertisements

2 Réponses to “Tout est bon dans l’cochon !”

  1. ric 6 février 2018 à 19 h 25 min #

    Il est difficile de financer un organisme quand on ne connait que trop peu la philosophie qui en est derrière …qui êtes-vous ? Ou vous situez-vous ? À gauche ? À droite ? Quels sont vos liens officiels ou officieux avec l’administration en place ou les groupes plus ou moins sombres qui la supportent ? En fait, quelle est votre crédibilité et pourquoi devrait-on vous aider ? Vos compétences en gestion publique, quelles sont-elles ? Et en gestion financière ? Je crois sincèrement qu’il vous faille aller bien au-delà de commentaires en surface et d’applaudissements en relayant leur message politique sur les décisions prises par cette nouvelle administration municipale qui s’est fait élire sous de fausses représentations afin d’imposer des projets ou une philosophie de gestion de gauche – ce qui ne correspond en rien à la volonté des petits propriétaires déjà surtaxés et imposés. Par exemple, le 30 M$ supposément pour le dossier de l’eau est un autre mensonge des membres de l’exécutif dont l’ineffable VP Ouellet. Ces sommes (30 M $) étaient déjà incluses dans le Plan triennal d’immobilisation. En fait, le 30 M$ de taxes supplémentaires serviront plutôt à l’achat de terrains pour des HLM à hauteur de 22 M$ et le reste pour des pistes cyclables. Si l’administration Plante avait agi avec transparence et avait indiqué les vrais motifs de cette augmentation scandaleuse des taxes pour de tels projets, il est bien évident que l’ensemble de l’opinion publique lui aurait dit et redit de refaire ses devoirs : les Montréalais n’ont pas à assumer en lieu et place du gouvernement du Québec certaines dépenses au chapitre des HLM. Le rôle des élus montréalais aurait dû être de faire des représentations auprès d’un gouvernement du Québec à l’aube d’élections et qui semble nager dans les surplus pour une enveloppe budgétaire pour de nouveaux HLM. Il est clair que les commerçants, les gens d’affaires et les payeurs de taxes en ont déjà plus qu’assez de cette administration après seulement quelques mois. Seuls les citoyens de Montréal trop peu fortunés pour payer des impôts – 45 % des Montréalais sont pauvres – continuent à appuyer cette administration puisqu’ils souhaitent toujours davantage de services sans jamais en assumer les coûts afférents. Bref, la lune de miel est d’ors et déjà terminé. Les dommages collatéraux vont aller grandissant tout au long du mandat usurpé par madame Plante. S’agit de voyager ailleurs dans les villes comparables pour réaliser l’ampleur de la sclérose qui ronge Montréal et son niveau d’endettement alarmant. Voilà ce dont vous devriez faire votre cheval de bataille. La complaisance est la pire des stratégie dans le contexte économique actuel.

    • montrealpourtous 13 février 2018 à 11 h 34 min #

      Comme je vous le disais dansune réponse à un de vos commentaires précédents, venez nous connaître mieux le 26 février au Théâtre Rialto à 19h00. Et nous nous efforçons depuis 7 ans de comprendre l’administration de notre ville et ses finances , ce qui suppose tout un travail de lecture, analyse, échange avec des experts, élus, fonctionnaires et citoyens. Avec plus de bénévoles, nous pourrions certes en faire plus et mieux.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment ce contenu :