Beaucoup de questions des citoyens pour l’inspecteur général le 11 Mai

28 Avr

Notre appel a été très bien entendu pour notre soirée du 11mai au Rialto. voici les questions reçues et acheminées bientôt à Me D. Gallant. Ainsi il pourra y répondre dans son exposé afin que nous ajustions nos interventions de la salle.

Vous pouvez nous envoyer la vôtre! Et aussi nous aider à emplir la salle en affichant et distribuant notre affiche autour de chez vous! elle sera disponible sous peu sur notre site au www.montrealpourtous

————————————–

Questions D’informations à demander au BIG avant l’assemblée:
Cette question est-elle pertinente à votre mandat?
Si oui, allez-vous la traiter dans votre exposé?

-Combien y a-t-il eu d’appels par mois sur la ligne de dénonciation depuis sa mise en place? de ce nombre, combien ont donnés lieu à une enquête? Quand les données seront-elle disponibles sur le site web?

-Quelle mesure la Ville de Montréal a-t-elle mise en place ou entend-elle mettre en place pour protéger les dénonciateurs (ou lanceurs d’alerte) au sein de la fonction publique municipale, type de mesure reconnue dans de nombreux pays afin de contrer la collusion et la corruption?

-Une étude comparative du coût moyen de contrats (en dollars constants) accordés par la Ville de Montréal, pour des projets d’envergure comparable en matière de réfection de trottoirs ou de resurfage de rues, au cours des 10 dernières années, a-t-elle été effectuée et si oui, quel en est le résultat? Constate-t-on une réduction notable du coût moyen des contrats depuis la fin du règne d’Union Montréal sur la Ville?

-La Ville de Montréal s’est-t-elle rebâti une expertise technique en matière d’encadrement et de supervision de contrats, ou fait-elle encore appel à des firmes privées à cette fin?

-Ma question pour Me. Gallant est de savoir si la ville de Mtl as déjà eu et/ou a présentement un lien contractuel avec cette entreprise SOGEP inc.: (Société de gestion d’équipement public) , liée à l’entreprise Dessau par son ex-président ainsi qu’un résumer des services rendus par cette dernière et à quel prix?
Si oui, y avait-il et/ou y a-t-il eu appel d’offres?

-Est-ce que votre bureau peut et veut intenter un recours collectif au nom de la Ville de Mtl contre les entreprises de génie qui ont fraudé, dans le sens du recours refusé récemment par M. Éric Charest et auquel la Cour dit: un tel recours ne peut être fait que par la Ville de Mtl. Sinon, quelle instance pourrait le déposer au nom des citoyens?

-Dans les cas de fraude publicisés récemment, tels que ceux de Luc Leclerc, Jean-Claude Patenaude, etc., il y a des ententes avec la Ville qui doivent demeurer confidentielles. Qu’y pouvons-nous pour en savoir plus?

Dans le cas de Luc Leclerc, il rembourse 100 000$ sur environ 650 000 de fraude, il met sa maison au nom de sa femme et divorce, y a t’il un recours pour dénoncer un tel divorce et ainsi permettre à la Ville de récupérer davantage de $$Can the inspector general
actually force the politicians to modify or end a contract? I don’t think so.

I believe that at any time our elected offcials are legally entitled to modify or vote against a contract. One of many exampleis is that disgraced Gerald Tremblay eventually voted against the water meter contract he proposed and adopted in the Executive Committee with was it a company owned by Tony Acurso yet Acurso was compensated for some or most of his costs.
– We request the City of Montreal to make a website which allows ALL members of the public to see active and past bids for contracts as well as the complete paperwork and negotiations leading up to the completion of each contract.

– We request that those people who are involved in selecting contracts to publicly certify under oath that they do not have any ties or 3rd party affiliations with those companies who win tenders to perform work. If they do have ties, they should recuse themselves. Should those individuals perjure themselves, they should be subject to immediate termination of employment and loss of full pension.

– For any work above $500,000 we request the City to publicly consult with its borough citizens before approving any contracts.

-Can the inspector general actually force the politicians to modify or end a contract?

-I believe that at any time our elected offcials are legally entitled to modify or vote against a contract. (NDLR Is such a statement exact?) One of many exemples is that disgraced Gerald Tremblay eventually voted against the water meter contract he proposed and adopted in the Executive Committee with was it a company owned by Tony Acurso yet Acurso was compensated for some or most of his costs.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :