Crise du logement et de l’accès à la propriété: des solutions sérieuses

29 Mar

le président et chef de direction du Mouvement Desjardins pose un diagnostic clair et propose des mesures vigoureuses. Son diagnostic: « un manque du nombre de places (…) un manque de nombre de résidences (…) un manque de nombre de logements », bref le marché ne répond pas. Il cite l’association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ): l’automne dernier, il manquait entre 40, 000 et 60, 000 logements au Québec. Il craint que l’augmentation des prix de l’immobilier résidentiel et du logement soit en train de créer une iniquité entre les générations. Il est temps de faire de l’accessibilité à la propriété un enjeu de société. S’ajoute pour les jeunes l’enjeu des changements climatiques qui ne sont pas vraiment pris en compte par nos dirigeants!

Espérons que la Ministre de l’habitation du Québec fasse enfin sien ce diagnostic.

https://www.ledevoir.com/economie/692022/immobilier-l-acces-a-la-propriete-un-enjeu-de-societe-selon-le-patron-de-desjardins

Quant aux solutions, le Mouvement Desjardins veut investir des centaine de millions dans le logement social. C’est à suivre. Pour ce qui est de l’accès à la propriété pour les plus jeunes, il y a une proposition novatrice de l’économiste Thomas Piketty dans Une brève histoire de l’égalité aux éditions du Seuil et du réseau World Inequalities Database (WID.world): taxer beaucoup plus les patrimoines des plus riches et créer un fonds pour fournir un capital important de base pour chaque jeune afin de favoriser l’accès à l’emploi et à la propriété. Cela semble trop radical mais Piketty rappelle qu’au sortir de la 2 e guerre mondiale, les USA taxaient très fortement ( 70%) leurs riches et cela a permis à l’économie de se développer comme jamais auparavant dans l’histoire!.

Enfin, nous vous suggérons vivement de vous abonner gratuitement au blog de l’ex-conseiller municipal du Mile End, M. Richard Ryan. Ce dernier a travaillé tant le diagnostic que les solutions aux graves problèmes de logement en région et à Montréal. M. Ryan a présidé l’an dernier la Commission de la Ville de Montréal sur l’habitation et le développement sur les questions des locaux commerciaux vacants. Voici l’introduction à son blog:
« L’habitation est un dossier complexe et aux multiples facettes. Le commun des mortels s’y perd et avec raison. Logement privé, règles au tribunal administratif, zonage, logement social, éviction, insalubrité, augmentation abusive, relation propriétaire-locataire, logement communautaire, Airbnb et location touristique, gentrification, spéculation et j’en passe… »

Bonne journée, Pierre Pagé

%d blogueueurs aiment cette page :