Réseau Express Métropolitain (REM): le financeur et les ingénieurs n’ont pas le mandat de définir l’avenir de Montréal

24 Mar

Une analyse magistrale de Gérard Beaudet à propos du REM

https://www.ledevoir.com/opinion/idees/689793/idees-il-ne-faut-pas-ceder-les-cles-de-montreal-a-cdpq-infra

Cet expert rappelle par quelques grandes mobilisations « que la société doive parfois se battre pour contrer des projets mal ficelés ou non fondés menés ou appuyés par ses institutions. Dans le cas du REM, c’est tout simplement du jamais vu. Plusieurs observateurs ont souligné au cours des dernières années qu’il fallait se méfier des partenariats publics-privés. Pouvaient-ils entrevoir que ce serait cette vénérable institution québécoise qu’est la Caisse de dépôt et placement qui jetterait le plus grand discrédit sur la formule des partenariats souhaités par l’État ?

Valérie Plante a raison de refuser de confier les clés de la ville à CDPQ Infra. Jean-Paul L’Allier aimait rappeler qu’on l’avait fait avec les ingénieurs dans les années 1960 et qu’on l’avait regretté.

Publicité
%d blogueueurs aiment cette page :