Aucun engagement pour la révision de la taxation résidentielle des immeubles de 5 logements et moins

28 Mar

Lundi soir au Conseil municipal, Pierre Pagé de Montréal pour tous a interpelé le maire : « M. le Maire, quel petit ou grand pas avez-vous fait depuis ma dernière visite ici en décembre dernier? Vous me disiez dans le cadre des lois sur la Métropole : « Nous aurons plus de marge pour revoir les questions d’habitation, dont celles pour réexaminer la taxation du secteur résidentiel des 5 logements et moins, comme nous le faisons pour le secteur non résidentiel ». En préambule, j’avais souligné que Montréal pour tous avait organisé une soirée le 20 février avec un expert sur l’évaluation foncière et que nous offrions un service gratuit de stagiaires encadrés par l’expert pour comprendre les nouveaux tableaux des transactions comparables mis sur le site à notre demande.

Et la réponse fut encore la même : le président du Comité exécutif, M. Pierre Desrochers, nous a félicités de notre travail et a répondu que pour aider le résidentiel, la hausse des taxes était limitée à l’inflation et étalée sur 3 ans et que l’administration fait un effort important pour limiter les dépenses. Toutefois, le non résidentiel (industries, institutions, commerces) est la priorité de la Ville car le développement économique en dépend.

J’ai répliqué avec une sous-question: « Lors de notre assemblée, beaucoup de contribuables ont exprimé ainsi leur ras-le-bol : pourquoi les évaluations et les comptes de taxes augmentent-ils automatiquement dans les quartiers recherchés, souvent du double en 8 ans? Pourquoi tant de gens changent-ils de milieux de vie? Vous ne réagissez pas! Quelle action urgente mettrez-vous sur pied pour revoir la situation du résidentiel de 5 logements et moins? »

Et la réponse fut semblable : le Service de l’évaluation foncière fait un travail professionnel. Nous avons limité les dépenses de la Ville mais nous devons aussi investir.

Par la suite, un citoyen de Montréal-Nord est revenu à la charge pour demander la possibilité de payer son compte de taxes en 12 versements. Un autre a demandé ce que la Ville faisait pour presser Québec d’améliorer le programme de Subvention aux aînés pour faire face aux hausses de taxes foncières. Nous n’avons pas eu plus de réactions.

Pour voir cela en vidéo: se référer aux minutages de 51:22 à 58:05

http://webtv.coop/category/video/Conseil-municipal-de-Montreal-27-mars-2017-Questions-du-public/bdc1b2120a9661498adce37655363331/22

Advertisements
%d blogueurs aiment ce contenu :