Archive | Nos demandes à Québec (au MAMOT, Ministère des Affaires Municipales et Occupatiopn du territoire) RSS feed for this section

Un budget 2019 qui ralentit la tendance de fond : Montréal une ville pour les hauts revenus et non une ville pour tous!

9 Nov

cadrefinancier

D’abord nous saluons la poursuite de l’amélioration de la présentation de tous ces chiffres pour le citoyen et pour la présentation simultanée du Budget et du PTI, ce qui permet de mieux voir la cohérence entre les 2 exercices (budget annuel et projets pluri-annuels). Montréal pour tous avait demandé cela. Nous espérons aussi une reddition de compte plus transparente des grands projets.

Dans ce budget, l’administration Plante-Dorais donne un bon répit aux petits commerçants, si essentiels à une vie de quartier dynamique : des hausses moins fortes et une compensation de taxes pendant des travaux majeurs. Bravo, mais encore des hausses de taxes tout de même!

Pour les propriétaires d’immeubles de 5 logements et moins : la pilule est beaucoup moins dure à avaler avec une hausse moins forte que l’an dernier; ainsi la hausse respecte la promesse. Bravo, mais encore des hausses tout de même! Et des hausses non modérées dans les quartiers les plus recherchés où les évaluations foncières grimpent beaucoup : CDN-NDG : 2,75%, Rosemont-Petite-Patrie : 2,58%.

Les hausses de dépenses sont de 239 millions $ mais en % moindre par rapport à 2018. Des dépenses essentielles seront faites: poursuite des mises à niveau des réseaux d’eau et d’eaux usées, de voiries et de transport public, coup de pouce majeur à l’habitation populaire et aux parcs. Toutefois les dépenses de rémunération ne baissent que de 35 Millions $, soit moins de 2% ! Et ce, même si la part de la contribution de la Ville aux fonds de retraite a baissé de 110 Millions de $. Le nombre d’années-personnes (équivalents temps plein) va continuer d’augmenter de 438 en 2019 par rapport à 2018!

Ce budget comme tous les autres antérieurs dépend aussi des gouvernements supérieurs, par ce qu’on appelle les paiements de transfert. Ces derniers ont bien augmenté récemment ( + ou – 500 Millions) mais en 2006, ils étaient de 434 Millions. Ce qui représente une stagnation quand on considère l’inflation. Montréal comme bien d’autres villes manquent cruellement de revenus. Trop de propriétaires de petits immeubles partout au Québec n’arrivent plus à suivre le rythme des hausses d’évaluation et de taxes quand leur quartier est recherché. Ils se voient forcés de vendre et quitter leur chez soi.

La Mairesse Madame Plante reconnaissait récemment que l’élastique des taxes foncières était tendu à l’extrême, et qu’il fallait le relâcher, entre autres en exigeant de Québec le pouvoir de taxer davantage les propriétaires étrangers qui font pression à la hausse. Elle ajoutait que les taxes foncières demeurant la source de revenus principale de Montréal, il fallait continuer les efforts auprès des autres paliers de gouvernement pour diversifier les revenus.

En conclusion, Montréal et le Québec sont bien mûrs pour une réforme en profondeur de la fiscalité municipale. C’est ce que soulignait récemment le directeur de Vivre en Ville, M. Christian Savard lors de la récente Agora métropolitaine de la Communauté Métropolitaine de Montréal : « La réforme fiscale ne doit pas seulement viser à équilibrer à court terme les comptes des municipalités. Elle doit, en premier lieu, contribuer à orienter la croissance urbaine vers des formes viables, soutenables à long terme. En effet, le cadre fiscal municipal existant ne permet pas de juguler la course au développement à laquelle nous assistons actuellement, et qui met d’ailleurs les municipalités en concurrence. »

Cette réforme exigeante doit également voir émerger une fiscalité qui contribuera tout autant à faire reculer la progression des changements climatiques. Entretemps, les priorités en mobilité, en protection, mise en valeur et acquisition des milieux naturels  que s’est donnée l’administration Plante dans le Budget de fonctionnement 2019 et le Programme triennal d’immobilisations 2019-2021,  constituent un pas dans la bonne direction…

Pierre Pagé, Johanne Dion, Lucille Mallette, Jeanie Baudchon

pour MontréalPourTous

Le groupe Montréal pour tous a pour mission d’encourager les contribuables à comprendre le fonctionnement de la Ville, ce qui inclut la compréhension de l’évaluation et de la taxation foncières, et des mécanismes de participation et de recours à leur disposition.

Advertisements

Budget 2019 et Taxes

1 Nov

Bonjour

1) Budget 2019 : La hausse des taxes foncières devraient être moindres qu’en 2018 puisqu’elles vont être alignées sur le taux d’inflation de 1,7%. Tel que promis! Nous surveillerons cela lors des travaux de la Commission des Finances qui débutent le 12 novembre.

http://bulletin.ville.montreal.qc.ca/T/OFSYS/SM2/106/2/S/F/5914/24549/Yh3uH0Yv/744600.html

Acheminez-nous vos questions: Nous y serons et poserons par exemple celle reçue de Céline L. : pourquoi une église évangélique possédée par une personne de l’UTAH ne paie pas de taxes foncières?

2) Que les étrangers qui achètent un immeuble soient taxés davantage : la mairesse va faire pression sur Québec. Le but est de faire pression à la baisse sur les évaluations foncières. Pourquoi? Maintenant selon le dernier bulletin SCHL: «12 % des condos vendus au centre-ville de Montréal sont achetés par des étrangers »

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1131698/taxe-condos-maisons-logements-etrangers-montreal-quebec#click=https://t.co/ZfKHkK4CxT

Bonne soirée, Pierre Pagé pour MontréalPourTous

Nouvelle stratégie, recherche bénévoles

5 Juin

Nous redémarrons après une période de vacances (merveilleuse Roumanie), pour certains et de redéfinition!

bureauimpotsBucarest

1) Protection de l’eau de Montréal: beau succès de la manifestation au centre-ville!

Des suites sont à prévoir avec une grande coalition de groupes

kinder-morgan-trans-mountain-manifestation-montreal

2) Nouvelle stratégie : nous concentrer sur quelques sujets clés avec nos forces réelles :

-Vis-à-vis Québec lors de la prochaine campagne électorale : Nous tenterons d’inciter l’administration Plante-Dorais à obtenir des revenus supplémentaires après des années de réduction des subventions et de hausses de la part des taxes foncières pour compenser; nous ferons cause commune avec des groupes influents qui partagent nos vues.

-Vis à-vis Montréal : nous profiterons de l’ouverture exprimée par Projet Montréal pour exiger un ralentissement des hausses d’évaluation et de taxation foncières, une aide améliorée aux propriétaires de 5 logements et moins, une gestion plus rigoureuse des dépenses et une amélioration de la performance.

À cet effet, nous poursuivons nos échanges avec des membres de l’exécutif. Nous allons rencontrer bientôt la Direction de l’Évaluation foncière en prévision du nouveau rôle foncier de 2020.

Nous organiserons sur ces thèmes des café-citoyen pour échanger avec des experts et des élus.

2) Nous cherchons une personne bénévole pour nous aider à rénover notre site internet selon un plan déjà élaboré par une stagiaire, et une autre personne bénévole apte à analyser un budget important comme celui de notre ville.

Nous remercions très vivement Lise Lauzon qui nous a bien aidé à progresser par son travail bénévole depuis 2 ans, le tout en riant beaucoup!

Pierre Pagé, Johanne Dion, Lucille Mallette et Jeanie Baudchon

Rappel: ce soir lundi 26 février à 19h. au Rialto 5723 ave. du Parc

26 Fév

Bonsoir

1) Le Comité des citoyens du Mile End et Montréal Pour Tous vous invitent à venir visionner le film de Carole Laganière «Quartiers sous tension» qui sera suivi d’une discussion et de recherche de solutions pouvant diminuer les effets négatifs de la « gentrification» dans les quartiers tels que le Mile End.

2) Demain une première: le Service de Police va faire rapport et répondre aux questions des élu-e-s de la Commission de la Sécurité Publique et du public. C’est à 13h15 au Conseil municipal à l’HÔtel-de-Ville.

Un article de la Gazette donne un bon aperçu de la côte à remonter!

http://montrealgazette.com/opinion/columnists/allison-hanes-steps-toward-openness-in-montreal-policing

Soirée cinéma + discussion de solutions, lundi 26 février 19h00 au Rialto

18 Fév

41c877bd-5507-43c3-b465-15450c3a16c4

Le Comité des citoyens du Mile End et Montréal Pour Tous vous invitent à venir visionner le film de Carole Laganière «Quartiers sous tension» qui sera suivi d’une discussion et de recherche de solutions pouvant diminuer les effets négatifs de la « gentrification» dans les quartiers tels que le Mile End.

Comme bien d’autres quartiers centraux de la ville de Montréal, notre quartier fait face à la transformation sociale et économique qu’on nomme «embourgeoisement urbain» ou encore «gentrification». Un phénomène complexe où tout n’est pas toujours noir ou blanc.

En effet, il y a entre autres ces locataires moins fortunés qui doivent quitter leur logement faute d’argent pour payer leur loyer, ceux qui se voient expulsés de leurs logements de manière frauduleuse, ces propriétaires qui ont choisi de vivre dans le quartier il y a plusieurs années et qui ont vu leurs taxes foncières exploser et ces petits commerçants qui ont peine à boucler leur fin de mois. Il y a ces hommes et ces femmes qui se battent pour que leur quartier reste accessible à tous

Mais il y a aussi ceux qui considèrent le phénomène sous son angle positif, qui parlent de revitalisation de quartiers à l’abandon, de meilleures infrastructures, d’une augmentation de commerces locaux, de création d’emplois ou encore de rues plus sécuritaires.

Quelles sont les solutions qui permettraient à tous de trouver ou de garder leur place dans le quartier? Quelles sont les responsabilités des différents acteurs?

Montréal pour Tous met de l’avant des propositions intéressantes pour ralentir les hausses des valeurs des propriétés résidentielles de 5 logements et moins.

Nous espérons que nombreux parmi vous seront au rendez-vous du 26 février car nous croyons profondément que sans interventions publiques, la mixité sociale risque de disparaître pour laisser place à une «gentrification» complète.

Montréal pour Tous met de l’avant des propositions intéressantes pour ralentir les hausses des valeurs des propriétés résidentielles de 5 logements et moins.

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/1569070676540842/

Propositions de Montréal pour Tous

Montréal Pour Tous a des propositions importantes pour ralentir les hausses des valeurs des propriétés résidentielles de 5 logements et moins:

  • Nette amélioration du « Programme québécois de Subvention aux aînés face aux augmentations des taxes foncières », qui existe déjà mais avec des barèmes insignifiants;

  • Surtaxe lors de la revente rapide de propriétés résidentielles, comme cela existe à Paris;

  • Surtaxe pour les acheteurs étrangers, comme à Vancouver et Toronto;

  • Mise à jour de l’évaluation foncière des compagnies de chemin de fer et des cours de triage qui profitent depuis 1992 d’un « rabais » de 40% non justifié et demande d’annulation par Québec de ce rabais.

Montréal pour tous sur la place publique!

17 Oct

banniererialto7nov16

  1. Nos 2 lettres ouvertes publiées dans les médias en français; l’une d’elles en anglais….
  2. Des articles éclairants pour faire son choix à la mairie le 5 novembre prochain;
  3. Un seul débat public en français et payant en plus: nous fulminons!

1. Nos 2 lettres ouvertes publiées dans les médias en français; l’une d’elles traduite en anglais grâce à une de nos membres sera peut-être publiée. Nos efforts récompensés: la Presse plus a publié ce matin dans sa section Débats notre lettre ouverte intitulée: « Candidat-e-s à la Mairie de Montréal, élevez votre jeu d’un cran. »

http://plus.lapresse.ca/screens/b69b4cbc-e43f-4f6f-8957-7896fc85fbf9%7C_0.html

Cette lettre a été traduite en anglais grâce au travail d’une de nos membres. Elle contient nos 4 questions pour le débat en anglais et a été acheminée aux 3 institutions qui l’organisent le lundi 23 octobre à la salle Oscar  peterson de l’Université Concordia.

Openletter4questionsoct162017

Lire la suite

Richesse ou pauvreté des Québécois

17 Sep

Cet article présente une analyse détaillée et bien nuancée de l’évolution des revenus de la population québécoise. L’auteur critique le choix de réduire les impôts au lieu de grossir les réserves pour les années à venir et les générations futures.

Il est important de mettre en rapport nos préoccupations pour les taxes et impôts avec l’état des revenus. Et de l’état de l’endettement!

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1056119/pauvrete-quebec-richesse?fromBeta=true