C’est possible de réagir face aux grands promoteurs/investisseurs

6 Avr

Échanges passionnants suite aux projections du film Main basse sur la Ville

Et ça continue Samedi le 7 et Dimanche le 8 à 16h30 au Cinéma du Parc

Depuis samedi le 31 mars, le Cinéma du Parc a été tellement rempli que des personnes n’ont pu entrer!

sallecduParcEt voici quelques éléments des échanges que Montréal pour tous a proposé et aussi recueilli.

Mardi soir le 5 avril sur ce que le citoyen peut faire face aux promoteurs voraces :

Lire la suite

Advertisements

Pour comprendre le budget 2018 du Québec

28 Mar

Bonjour,

 

Le Ministre des Finances du Québec a présenté hier son budget 2018 ainsi que pour les 5 prochaines années. Pour bien comprendre la logique derrière les budgets du Québec et pour bien situer les critiques des divers partis, voici le lien vers le texte bien étoffé tout récent d’un de nos membres sur l’austérité en place au Québec depuis la dernière crise financière.

Et comme disait ce midi à la radio Madame Lise Bissonnette, on revient en santé et éducation aux mêmes montants que voici 5 ans, avec l’inflation en plus. Donc les avancées sont fort limitées.

J’ajouterais que pour Montréal, il y a des sommes supplémentaires réjouissantes. Mais il faut se rappeler que les contributions de Québec ont été réduites auparavant depuis plusieurs années. Cela a contribué à acrroître la part des  taxes foncières dans le budget de Montréal.

Bonne lecture Pierre Pagé

https://iris-recherche.qc.ca/blogue/la-politique-d-austerite-budgetaire-au-quebec-a-la-suite-de-la-crise-financiere

Un film et des rendez-vous à ne pas manquer!

27 Mar

collageMtlPValois

Collage d’un de nos membres Pierre Valois

MAIN BASSE SUR LA VILLE

Un documentaire de Martin Frigon

 Bande-annonce : https://goo.gl/kVAjuo

Suivez-nous sur Facebook : https://goo.gl/t7sAuG

Et 6 Projections suivis d’échanges autour des thèmes

de l’urbanisme et de l’environnement

PROJECTIONS-ÉCHANGES (en français)

Lundi 2 avril à 19h : Aménagement du territoire et urbanisme au Québec

En présence de Gérard Beaudet (urbaniste et professeur) et Christian Savard (Vivre en ville)

Mardi 3 avril à 19h : Urbanisme corporatif et pouvoir citoyen

En présence de Charles Guindon (Bâtir ton quartier) et Pierre Pagé (Montréal pour tous)

Mercredi 4 avril à 19h : Développement immobilier anarchique et environnement

En présence de Guy Garand (Conseil régional de l’environnement de Laval) et Karel Mayrand (Fondation David Suzuki)

Jeudi 5 avril à 19h: Journalisme d’enquête, corruption et construction

En présence de Hugo Joncas (Journaliste d’enquête spécialisé en immobilier), Henry Aubin (Journaliste d’enquête, auteur du livre Les vrais propriétaires de Montréal et protagoniste au cœur du documentaire) et André Cédilot (Chroniqueur judiciaire, spécialiste du crime organisé)

PROJECTIONS-ÉVÉNEMENTS (en anglais)

Des séances spéciales ont également lieu en anglais le vendredi 30 mars à 19h, en présence de Martin Frigon, Henry Aubin et Jason Prince, et le samedi 31 mars à 19h, en présence de Dimitri Roussopoulos (Institut de politiques alternatives de Montréal) et Donald Cuccioletta (Chaire Raoul-Dandurand). Pour plus d’informations : cinemaduparc.com/en/film/citie 

Main basse sur la ville sera diffusé sur les ondes de CBC le 26 mai prochain partout au Canada.

À bientôt, Pierre Pagé, Johanne Dion, Lise Lauzon, Jeanie Baudchon et Lucille Mallette.

Crédit d’impôt pour taxes municipales si …

22 Mar

Bonsoir,

Vous n’avez pas encore fait votre rapport d’impôt du Québec 2017?
Vous pourriez être éligible à un crédit d’impôt pour taxes municipales si:
-vous avez65 ans ou plus, si vous habitez une unifamiliale, si vous êtres proprio depuis 15 ans, si votre revenu est faible, si votre hausse dépasse de beaucoup la moyenne. Ouf!

Notez que nous envisageons d’aller rencontrer le ministre Coiteux et les responsables des partis pour obtenir une mise a jour et un élargissement majeur de ce crédit si peu généreux!

Bonne chance.

Subvention pour aînés relative à une hausse de taxes municipales (ligne 462)

Vous pourriez avoir droit à une subvention qui vise à compenser en partie la hausse des taxes municipales payables à l’égard de votre résidence si, entre autres, toutes les conditions suivantes sont remplies :

  • au 31 décembre 2017,
    • vous résidiez au Québec,
    • vous aviez 65 ans ou plus,
    • vous étiez propriétaire de votre résidence depuis au moins 15 années consécutives (notez que cette période de 15 ans pourrait inclure une période pendant laquelle votre conjoint a été propriétaire de la résidence, avant que vous en soyez devenu propriétaire);
  • votre résidence est une unité d’évaluation entièrement résidentielle comportant un seul logement et elle constitue votre lieu principal de résidence;
  • vous avez reçu, ou vous étiez en droit de recevoir, un compte de taxes municipales à votre nom pour l’année 2018 relativement à cette résidence (notez que, si vous êtes copropriétaire de votre résidence, le compte de taxes municipales peut avoir été délivré au nom d’un autre copropriétaire de la résidence);
  • votre revenu familial pour l’année 2017 ne dépasse pas le montant maximal du revenu familial prévu pour pouvoir être admissible à la subvention.

De plus, pour pouvoir avoir droit à la subvention, vous devez remplir au moins l’une des deux conditions suivantes :

  • un montant correspondant à la subvention potentielle établie à la suite du rôle d’évaluation en vigueur est inscrit sur le compte de taxes municipales de 2018 ou sur le formulaire Subvention potentielle relative à une hausse de taxes municipales transmis par votre municipalité;
  • une subvention vous a été accordée ou a été accordée à l’un des copropriétaires de la résidence, pour la dernière année visée par le rôle d’évaluation précédent.

Pour connaître toutes les conditions, y compris le montant maximal du revenu familial, donnant droit à cette subvention et pour en calculer le montant, remplissez le formulaire Subvention pour aînés relative à une hausse de taxes municipales (TP-1029.TM).

https://www.revenuquebec.ca/fr/services-en-ligne/formulaires-et-publications/details-courant/tp-1029.tm/

https://www.revenuquebec.ca/fr/citoyens/votre-situation/aine/deductions-programmes-et-subventions/subvention-pour-aines-relative-a-une-hausse-de-taxes-municipales/

https://www.revenuquebec.ca/fr/citoyens/declaration-de-revenus/produire-votre-declaration-de-revenus/comment-remplir-votre-declaration/aide-par-ligne/451-a-480-remboursement-ou-solde-a-payer/ligne-462/point-29/

Décollage, sans émission de gaz à effet de serre !

20 Mar

0avion stylisé

Souvenez-vous :   Montréal pour tous a récemment déposé un mémoire dans le cadre de la consultation du BAPE sur le projet de construction d’un terminal d’approvisionnement de carburant aéroportuaire de Montréal-Est.
 Eh bien :   Le Devoir a « propulsé » notre article sur le sujet  « La protection du climat, angle mort de l’aviation civile internationale » dans sa section « Libre opinion », samedi le 10 mars dernier… Un décollage médiatique, sans émission de gaz à effet de serre (ou presque !) :
http://www.ledevoir.com/opinion/libre-opinion/522338/la-protection-du-climat-angle-mort-de-l-aviation-civile-internationale
Bien contente, vraiment !!!
Johanne Dion

 

FAITES UN DON ! Car tout est bon dans l’cochon !
cochon rose

 

Angle mort de l’aviation civile internationale : la protection du climat !

6 Mar

chien pilote

Selon nous, tous les citoyens, soucieux de la protection du climat, devraient, dès à présent, s’intéresser de près à l’évolution de l’aviation civile, domestique et internationale.

Montréal pour tous a soumis un mémoire dans le cadre de la consultation sur le projet de construction d’un terminal d’approvisionnement de carburant aéroportuaire de Montréal-Est, actuellement sous examen par le Bureau d’audience publique sur l’environnement (BAPE)…

Nous croyons que le BAPE devrait élargir le périmètre de l’étude d’impacts pour couvrir les risques cumulatifs imposés par ce nouveau projet, que représentent :

  • l’augmentation de la circulation de navires pétroliers sur le St-Laurent, un corridor fluvial difficile et déjà très achalandé ;
  • l’exploitation accrue de l’oléoduc Trans-Nord construit en bonne partie en 1952, qui fait, à capacité, transiter par des milieux sensibles (Montréal-est, Montréal Nord, 2 traversées de la rivière des Prairies, Laval, etc.) près de 27,5 millions de litres de produits dangereux par jour ;
  • l’augmentation dans les prochaines années du volume de carburant consommé par les compagnies aériennes, oeuvrant principalement à l’international.

Nous nous sommes surtout intéressés à la situation particulière de l’aviation civile internationale, un secteur d’activités qui échappe, en bonne partie, à ses obligations en matière de « décarbonisation » et de protection du climat… Sujet peu connu des citoyens mais vraiment de grand intérêt public…

Johanne Dion

PDF Diffusion Mémoire MTL pour tous BAPE fev 2018

 

FAITES UN DON ! Car tout est bon dans l’cochon !  cochon rose

 

Soirée du 26 février réussie, avec des suites!

28 Fév

Montréal pour tous et Le Comité des Citoyens du MileEnd ont réussi à attirer 120 citoyens à leur soirée Cinéma hier soir au Théâtre Rialto.

41c877bd-5507-43c3-b465-15450c3a16c4La présentation du film de Carole Laganière a permis de regrouper des locataires, des résidants de coopératives d’habitation, des propriétaires résidentiels et des petits commerçants du MileEnd, du Plateau, de Ville-Marie, de Villeray et autres arrondissements.Le film campait très bien plusieurs situations tant positives que négatives liées à la hausse des valeurs des immeubles à Montréal, et en premier lieu celles de locataires expulsés sans respect des lois par des propriétaires affamés de profits expéditifs. Les échanges qui ont suivi ont mis en lumière plusieurs dimensions de la « gentrification » et des actions possibles :

-la hausse constante des valeurs des immeubles résidentiels et commerciaux affectent les propriétaires de résidences, leurs locataires ainsi que les commerces. Les impôts fonciers augmentent trop vite et les revenus des villes sont trop peu diversifiés. La spéculation vient accentuer cette montée, et avec des hausses excessives dans les quartiers les plus attrayants.

-les locataires ont des droits, que trop souvent ils ne connaissent pas ou peu, ils peuvent stopper l’intimidation et se défendre avec leur association de locataires de quartier, comme celle du Plateau-Mont-Royal. Ces associations exigent que la Régie soit plus efficace, que la Ville de Montréal et Québec vérifient si les raisons invoquées lors d’une demande de permis ont été réalisées. Par exemple les vérifications des transformations mentionnées ne se sont pas faites!

-les coopératives de logements devraient avoir un taux différent de taxes foncières, car elles ne peuvent et ne veulent pas vendre, donc elles n’engrangeront pas un profit au moment de la vente. Cela ne serait pas un précédent car les propriétaires de terres agricoles et forestières ont des exemptions fiscales de Québec. Ces coopératives permettent de faire pression à la baisse sur le prix des loyers.

-plusieurs petits commerces sont menacés. L’exemple de la famille Schiller qui continue d’acheter plusieurs commerces et de hausser fortement des loyers commerciaux a été donné par une commerçante qui anime un site Facebook « St-Viateur en péril ». Elle veut organiser une rencontre avec cette famille. Un citoyen de Ville-Marie a résumé la bataille perdue des résidents face à un propriétaire du Qatar qui a acheté le club Le Bourbon puis obtenu d’y construire une tour de 9 étages. Il n’y a aucune loi au Québec qui protège contre les hausses de loyer commercial ou contre un achat d’immeuble à fort prix. Bref la spéculation a le champ libre. Le Comité des Citoyens du MileEnd organisera bientôt une soirée publique sur la situation des petits commerces dans le quartier dont plusieurs partent ou ferment.

Lire la suite