Réintroduire le principe de précaution dans la prise de décision !

20 Avr

person sur pipeline

Décisions controversées, proximité plus que douteuse avec l’Industrie pétrolière, laxisme dans l’application des lois et règlements, l’Office national de l’énergie (ONÉ) traine avec elle une réputation disons,… sulfureuse !!! Un comité d’experts mandaté par Ressources naturelles Canada a récemment sillonné le pays pour étayer ce que pourrait être une ONÉ « modernisée »… Montréal pour tous a voulu participer à cette consultation, en ayant en tête que le projet d’oléoduc Énergie Est demeure toujours une possible menace à l’eau potable des Montréalais-es.

Selon nous, la modernisation de l’Office devrait impérativement contribuer à réintroduire le principe de précaution dans la prise de décision, grâce notamment à…

  • Des normes accessibles, gratuites et…en français
  • Un protocole contraignant qui oriente la planification du tracé du pipeline
  • La prise en compte règlementaire des zones à conséquences graves (HCA) et
  • Un certificat d’utilité publique délivré sur la base d’une conception de projet détaillée

En cliquent sur le lien, vous pouvez télécharger

– la présentation faite au Comité d’experts  00PDFbonPrésentation ONE 28 mars 2017

– le mémoire déposé dans le cadre de la consultation 0PDF ONE Mémoire déposé par Montréal pour tous

Vigilance, Vigilance !

Johanne Dion

Fin des référendums: rétrécissement ou renouveau de la participation des citoyens

10 Avr

La journaliste Jeanne Corriveau du journal Le Devoir présente le projet de l’administration Coderre qui veut donner plus de pouvoirs aux citoyens via l’Office de Consultation publique de Montréal.  S’agira-t’il de troquer un pouvoir certain soit la tenue de référendums contre de nouveaux pouvoirs peu ou mal définis?

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/496028/projet-de-loi-122-un-mandat-elargi-pour-l-ocpm

Au moins l’Union des municipalités du Québec (UMQ) demande à l’Institut du Nouveau monde (INM) de préciser quels seraient ces nouveaux pouvoirs aux citoyens. à suivre, de près!

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/495893/l-umq-va-elaborer-un-nouveau-cadre-de-consultation

 

 

 

Rare unanimité: Mesures solides contre les paradis fiscaux

6 Avr

Serait-ce une belle façon de récupérer des sommes importantes d’argent? pour rembourser à Montréal les sommes fortement réduites pour refaire les infrastructures? et pour éviter que cela tombe sur les épaules et le compte de taxes des contribuables?

« Les membres de la Commission des finances publiques (CFP) de l’Assemblée nationale du Québec veulent voir les Québécois fuir les paradis fiscaux où ils mettent à l’abri du fisc des centaines de millions de dollars.

Dans une rare démonstration d’unité, les élus libéraux, péquistes, caquistes et solidaires ont pressé mercredi l’équipe de Philippe Couillard de mettre en oeuvre 38 mesures — qualifiées d’« ambitieuses » par le collectif Échec aux paradis fiscaux — visant à démanteler des stratégies d’évasion et d’évitement fiscaux qui privent bon an mal an l’État québécois de 0,8 à 2 milliards de dollars……..

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/495698/evasion-fiscale?utm_source=infolettre-2017-04-06&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

Fardeau fiscal des Montréalais: une idée

4 Avr

Bonjour

En décembre 2016 la ville de Portland en Orégon a voté une surtaxe pour les compagnies dont les dirigeants gagnent plus de 100 fois le salaire médian de leurs employés. Genre Bombardier???
Une solution pour rétablir plus équitablement le fardeau fiscal municipal

 

Sophie Bissonnette, cinéaste, active dès la fondation de Montréal pour tous, résidente du MileEx, ex-résidente du MileEnd.
PS: L’administration Coderre va réduire les taxes des petits commerçants (tant mieux) mais aussi celles des grandes entreprises, dont les banques!

Il est encore temps de profiter du service gratuit de stagiaires!

28 Mar

Il est encore temps de profiter de l’offre gratuite de « nos » 4 stagiaires finissants en Technologie de l’évaluation immobilière du Collège Montmorency. Encadrés par l’expert Pierre-René Perrin, évaluateur à la retraite de la Ville de Montréal, ils vous aideront à mieux comprendre la valeur réelle de l’année de référence 2015 du Rôle triennal 2017-2019 de votre propriété résidentielle et à la comparer au prix de propriétés vendues et semblables dans votre unité de voisinage, en toute confidentialité. Vous déciderez ensuite de déposer ou non une demande de révision (l’échéance est le 30 avril 2017).

Attention, cela ne vous oblige pas du tout à déposer ensuite une demande de révision (contestation) de la valeur définie par la Ville de Montréal. Plus de détails à montrealpourtous.com

Une fois que vous aurez visité notre site, envoyez-nous les informations par courriel à montrealpourtous@gmail.com 

Pierre Pagé, Jeanie Baudchon, Lise Lauzon, Lucille Mallette et Johanne Dion

Aucun engagement pour la révision de la taxation résidentielle des immeubles de 5 logements et moins

28 Mar

Lundi soir au Conseil municipal, Pierre Pagé de Montréal pour tous a interpelé le maire : « M. le Maire, quel petit ou grand pas avez-vous fait depuis ma dernière visite ici en décembre dernier? Vous me disiez dans le cadre des lois sur la Métropole : « Nous aurons plus de marge pour revoir les questions d’habitation, dont celles pour réexaminer la taxation du secteur résidentiel des 5 logements et moins, comme nous le faisons pour le secteur non résidentiel ». En préambule, j’avais souligné que Montréal pour tous avait organisé une soirée le 20 février avec un expert sur l’évaluation foncière et que nous offrions un service gratuit de stagiaires encadrés par l’expert pour comprendre les nouveaux tableaux des transactions comparables mis sur le site à notre demande.

Et la réponse fut encore la même : le président du Comité exécutif, M. Pierre Desrochers, nous a félicités de notre travail et a répondu que pour aider le résidentiel, la hausse des taxes était limitée à l’inflation et étalée sur 3 ans et que l’administration fait un effort important pour limiter les dépenses. Toutefois, le non résidentiel (industries, institutions, commerces) est la priorité de la Ville car le développement économique en dépend.

J’ai répliqué avec une sous-question: « Lors de notre assemblée, beaucoup de contribuables ont exprimé ainsi leur ras-le-bol : pourquoi les évaluations et les comptes de taxes augmentent-ils automatiquement dans les quartiers recherchés, souvent du double en 8 ans? Pourquoi tant de gens changent-ils de milieux de vie? Vous ne réagissez pas! Quelle action urgente mettrez-vous sur pied pour revoir la situation du résidentiel de 5 logements et moins? »

Et la réponse fut semblable : le Service de l’évaluation foncière fait un travail professionnel. Nous avons limité les dépenses de la Ville mais nous devons aussi investir.

Par la suite, un citoyen de Montréal-Nord est revenu à la charge pour demander la possibilité de payer son compte de taxes en 12 versements. Un autre a demandé ce que la Ville faisait pour presser Québec d’améliorer le programme de Subvention aux aînés pour faire face aux hausses de taxes foncières. Nous n’avons pas eu plus de réactions.

Pour voir cela en vidéo: se référer aux minutages de 51:22 à 58:05

http://webtv.coop/category/video/Conseil-municipal-de-Montreal-27-mars-2017-Questions-du-public/bdc1b2120a9661498adce37655363331/22

Des fleurs pour Montréal pour tous

28 Mar

Des fleurs venues de l’extérieur de notre Ville!

Bonjour M. Pagé,

Très grande participation lors de la soirée du 28 février (ndlr: à Montréal West). Au moins 150 à 200  personnes présentes pour écouter M. Côté (ndlr: le directeur du Service de l’Évaluation foncière de la Ville de Montréal, lequel évalue les propriétés pour cette ville) expliquer le processus de l’évaluation. Il a surtout parlé de valeur comparable et avait beaucoup de difficulté à expliquer les indicateurs utiliser par son département. Beaucoup de questions sur la méthode utilisée et surtout sur les calculations qui ont pu mener Montréal à arriver à une augmentation de 22% basée sur 6 ventes. Grâce à un travail en profondeur de Norbert Bedoucha et un autre amateur de statistique, nous sommes en mesure de démontrer des failles dans l’évaluation de la Ville de Montréal.

Nos propriétaires seront plusieurs, 80 au dernier compte, à demander une révision.

M. Côté a été très diplomatique en nous disant que nos chances était de 50/50.

Encore une fois M. Pagé merci pour tout ce que vous avez faits pour nous. Notre bataille a été beaucoup plus facile avec votre coopération et vos connaissances. En vous souhaitant le meilleur dans vos démarches. Avec tout respect,

Stanislas Carny, citoyen de Montreal West