Au Conseil municipal ce soir: amendez votre budget

22 Jan

Lettre ouverte à Madame Plante : N’endommagez pas votre lien de confiance avec les Montréalais

Montréal pour tous a participé pour une 7e année aux travaux de la Commission des Finances relativement au budget 2018. Nous implorerons `nouveau ce soir au Coinseil municipal la Mairesse et son équipe de ne pas endommager le lien de confiance.

Ces travaux ouverts au public permettent de bien entendre et comprendre les données et les arguments des hauts fonctionnaires, des élus de la majorité et de l’opposition. Après une semaine passionnante et éreintante de travail, nous ne sommes pas convaincus de la nécessité de l’effort spécial demandé aux payeurs de taxes, en termes de hausses de revenus ni en termes de hausses urgentes de dépenses.

Au-delà des montants d’argent en cause et du bien fondé de dépenses urgentes à faire, la question plus fondamentale est l’état de confiance des citoyens envers leur administration. La hausse de taxes vient contredire la promesse centrale: ne pas hausser les taxes à un niveau plus élevé que l’inflation.

Pire, l’explication non transparente est venue en rajouter: vous avez mal compris notre promesse. Une autre option de communication était possible : nous sommes une nouvelle administration, nous n’avions pas les chiffres exacts auparavant, nous nous excusons de ne pouvoir respecter notre promesse.

En l’absence d’une telle explication, une forte déception, constatée auprès de nos concitoyens, a été relevée par les médias. Ce fut une onde de choc vu le capital de sympathie et de confiance que la nouvelle Mairesse avait su créer puis développer tout au long de la dernière campagne, avec le sourire.

Madame Plante, nous vous implorons d’amender votre budget afin de stopper cette onde de choc et reprendre une bonne partie de la confiance que vous avez su si bien gagner. Nous vous implorons de continuer le travail de retissage de confiance qui était en marche depuis la fin de l’administration du Maire Gérald Tremblay et de ces années troubles de gestion municipale.

Lire la suite

Advertisements

En direct de la Commission des Finances, allons au Conseil municipal mercredi 24 9h30

20 Jan

Bonjour,

1) Notre groupe Montréal pour tous ne peut à lui seul couvrir toutes les séances de travail de cette Commission. Elle est centrale: elle permet d’avoir une vision d’ensemble de l’administration de Montréal.

Alors voici deux excellents articles par deux journalistes qui suivent de près et bien la scène des finances. Ils ont questionné de près les dirigeants de 2 Services.

Le premier à propos de l’audition d’hier sur la Société de transport de Montréal, qui dépense une grosse part des revenus de nos taxes mais dont l’équipe s’efforce de présenter l’heure juste sur les défis majeurs et de trouver de vraies solutions.

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/518082/montreal-la-stm-promet-une-refonte-de-son-reseau-de-bus

L’autre traite de l’ aspect « Événements sportifs » du rapport du Service de la Diversité culturelle et des Sports.

http://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201801/20/01-5150818-hausse-du-nombre-devenements-sportifs-a-montreal.php

2) Au Conseil municipal extraordinaire de mercredi matin à 9h30 sur le Budget 2018, nous y serons. Qui vient avec nous? C’est notre dernière chance de convaincre madame Plante de revoir son budget ( moins de hausses de taxes cette année, moins de dépenses d’un montant équivalent) et de nous présenter et discuter à l’avance pour le budget 2019 les dépenses incontournables puis les hausses de taxes ou autres revenus incontournables.

 

Plus d’infos sur la « surtaxe » de l’eau (1,1%) dans le budget de MOntréal

17 Jan

Voici le lien vers un article de PA Normandin journaliste de la Presse qui couvre bien la scène municipale. Son article en direct de la Commission des Finances hier éclaire les raisons de notre position (« refaites vos devoirs »). Passionnant mais pas simple!

http://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201801/17/01-5150314-refection-du-reseau-deau-montreal-augmente-de-50-la-cadence.php

Il a fait aussi un article angoissant sur la lutte à l’agrile du Frêne sur le Mont-Royal:

http://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201801/16/01-5150281-agrile-du-frene-pres-de-4000-arbres-du-mont-royal-devront-etre-abattus.php Lire la suite

Hausses de taxes moyennes de 3,3%: « refaire les devoirs »

16 Jan

Bonsoir

En direct de la Commission des finances qui analyse le budget proposé: Mtl PourTous est à la bonne place pour entendre les arguments de l’administration Plante-Dorais sur la hausse des taxes et de l’opposition, puis vous présenter notre position. Et ce, au-delà des justifications non crédibles sur les « erreurs de communication » de Madame Plante.

Ce matin, c’était le présentation-clé du Service de l’eau pour bien comprendre la situation. Le responsable de ce dossier à l’exécutif Sylvain Ouellet et le dg Alain Marcoux ont fourni de vrais arguments : la Ville a beaucoup plus investi ces dernières années dans les réseaux d’eau potable et des égoûts. Mais 62% des 2742 kilomètres de conduites vont bientôt basculer dans la catégorie de besoin d’entretien majeur. Cela accroît le danger de grosses fuites qui entraînent de gros travaux d’urgence, ce qui coûte très cher.

Projet Montréal choisit d’investir plus maintenant pour éviter de telles dépenses, et aussi emprunter moins et éviter un « choc fiscal » (hausses plus fortes) l’an prochain ou après. Donc en taxant plus qui amène un montant de 27 millions $, on économise à terme près de 100 Millions $ en dette. Un tel choix ne reporte pas une dette sur les épaules (portefeuilles) des prochaines générations.

L’opposition a posé vigoureusement des questions. Le maire de Sousa de St-Laurent qui connaît bien ce dossier et qui s’est battu pour créer un Fonds de l’eau a dit: en quoi ce 27 Millions $ est indispensable, inchangeable et exige une telle augmentation de taxes? Montrez-nous que vous ne pouvez pas ralentir certains autres travaux et les étaler sur plusieurs années? Il a ajouté : il n’y a pas d’acceptabilité sociale de vos hausses, ce n’est pas ce qui a été promis.

Notre question a été : pourquoi il y a urgence au budget 2018 de taxer plus (3,3% en moyenne dont 1,1% pour l’eau)? Pourquoi ne pas réduire les hausses de taxes à ce qui a été promis et ne pas étaler ces 27 Millions$ sur plusieurs années? Les dépenses projetées, qui sont des promesses, sont sérieuses. Mais la promesse de hausse de taxes de pas plus de 1, 9% est aussi sérieuse. Pourquoi ne revoyez-vous pas votre budget, donc vos hausses?

Pas possible demeure la réponse à ce jour, hélas!. Espéranza! Il reste 3 jours de travaux de la Commission pour re-tenter de convaincre!

PS 1: Le point pour comprendre les% de hausses de taxes dans le budget 2018 de la Ville de Montréal.

http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/stephanie-grammond/201801/10/01-5149598-la-promesse-a-leau-de-valerie-plante.php

PS 2: Une pétition circule : La Fédération canadienne des contribuables s’oppose à toute hausse à Montréal. Nous ne vous encourageons pas à la signer. Car c’est une position contre toute hausse sans analyse à jour de la situation à Montréal. Et son Président est un ami de l’ex-premier Ministre Harper!

https://www.taxpayer.com/resource-centre-fr/petitions-fr/petition-fr?tpContentId=169&language_id=2

Premières réactions au budget 2018 de la Ville de Montréal

11 Jan

Un « budget de transition », mais transition vers quoi?

L’administration Plante-Dorais a présenté mercredi le 10 janvier un budget dit de transition. Comme beaucoup de contribuables, nous sommes déçus de ce budget: il ne comprend aucun répit pour les propriétaires d’immeubles de 5 logements et moins ni pour les petits commerçants; il ne respecte pas la promesse faite en campagne électorale de ne pas hausser les taxes foncières de plus que l’augmentation du taux d’inflation. Et surtout il ne laisse pas augurer des changements structurels touchant tant de nouveaux revenus que des réductions majeures de dépenses qui viendraient soulager le fardeau fiscal.

Nous nous attendions à un répit dans les hausses du fardeau des Montréalais, tel que promis. Lire la suite

Des voeux et des nouvelles de fin d’année

29 Déc

banniererialto7nov16

Bonjour.

Oh! le temps des fêtes et des rhumes carabinés nous ont tenu un peu loin du clavier.

Voici donc tous nos meilleurs vœux de bonheur et de santé (physique, mentale et financière) pour cette fin de 2017. Et nos remerciements pour votre appui. En prévision de notre rencontre avec le président du Comité exécutif, M. Dorais le 5 janvier 2018, vos questions sur le budget sont les bienvenues!

Et comme « cadeau » ces quelques liens vers des informations qui vous ont peut-être échappées :

-à propos du besoin toujours très actuel de revoir la fiscalité municipale :

http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/514496/montreal-les-couts-de-logement-augmentent-davantage-que-la-capacite-de-payer

-à propos de l’avenir de la STM, une des grosses dépenses de notre Ville;

http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/516271/sur-la-route-tirer-des-lecons-du-passe-pour-penser-la-mobilite-de-demain

-à propos de la lutte à la corruption/collusion dont de grands développements sont attendus en 2018:

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/515433/partage-de-contrats-11-000-d-amende-pour-un-ancien-d-g-de-la-ville-de-montreal

-à propos du contrôle si essentiel des dépenses, une bonne décision actuelle, et une moins bonne de 2017:

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/514765/gel-de-salaire-pour-les-elus-montrealais-en-2018

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/515880/le-tiers-des-billets-de-formule-e-ont-ete-vendus

Bonne lecture, Pierre Pagé pour le comité

On n’a pas pu se retenir !

13 Déc

Inutile d'inschister

Pour votre information, ce commentaire de Montréal pour tous en réponse aux consultations simultanées sur la transition énergétique et sur les 4 règlements qui permettraient aux pétrolières et gazières de forer jusque dans le gruyère…Depuis 2010, après 8 consultations publiques sur la question du gaz de schiste et des hydrocarbures et malgré l’opposition quasi-unanime de l’ensemble de la société civile, des partis d’opposition, des premières nations et du monde municipal, l’exploration et l’exploitation des énergies fossiles (pétrole et gaz de schiste, etc.), avec facturation hydraulique, peut assurément…aller de l’avant… !

On n’a pas pu se retenir !

Johanne Dion

PDFCommentaires – consultation règlements et transition