Archive | évaluation et taxes foncières RSS feed for this section

De gros défis pour le nouveau DG de la Ville de Montréal, et pour le prochain gouvernement du Québec!

4 Sep

La Ville de Montréal a un nouveau directeur général, M. Serge Lamontagne depuis le 23juillet dernier. Il succède à M. Alain Marcoux qui a été en poste durant tout le mandat de Monsieur Coderre qui a duré de novembre 2013 à novembre 2017.

Montréal pour tous veut rendre un hommage à M. Marcoux en soulignant ses principaux apports puis inciter M. Lamontagne à améliorer nettement ce qui a été mis en place. Nous appuyons nos points de vue sur notre expérience vécue de citoyens bénévoles et non partisans ayant participé assidûment aux divers forums de consultation publique institués par la Ville de Montréal : commission sur les finances et l’administration, conseil municipal, commission de la présidence du conseil, sur des sujets d’importance (prévisions budgétaires, programme triennal d’immobilisations, rapport du Vérificateur général, évaluation et taxation foncière). Nous voulons continuer à participer activement durant le mandat de M. Lamontagne.

Monsieur Marcoux nous a surpris dès notre premier rendez-vous obtenu avec lui. Durant la campagne électorale de 2013, le programme électoral de Monsieur Coderre nous avait déçu : il était quasi inexistant sauf dans le domaine des nouvelles technologies. Et les 3 précédents dg en place sur une courte période de 4 ans ne nous avaient nullement impressionnés : ils ne manifestèrent pas un réel intérêt à nous rencontrer ni à connaître nos demandes. Monsieur Marcoux, avec le président du Comité exécutif Monsieur Pierre Desrochers et le directeur des finances Monsieur Yves Courchesne, nous ont informé qu’ils apprécient la participation citoyenne, qu’ils vont l’encourager . Ils vont améliorer l’accès aux documents et aux chiffres des budgets. Ils sont ouverts à la discussion publique sur la base de leurs diagnostics précis puis de leur vision d’ensemble et enfin de plans d’action sur plusieurs années. Nous n’avions peu vu de tels documents auparavant.

M. Marcoux accepta de débattre régulièrement avec les élus, les employés et les citoyens puis de mettre en marche des Programmes de rénovation des infrastructures routières et de l’eau, de mise à jour des nouvelles technologies, un autre de contrôle de l’évolution de la main d’oeuvre, un plan de réduction des accidents de travail et des absences au travail. Il a mis en place un nouveau secrétariat de la performance organisationnelle qui a poussé les services à mieux évaluer et comparer leurs coûts et rendements. Il a instauré des processus permettant de meilleures redditions de compte, comprenant les revenus et dépenses réelles par rapport aux prévisions. Il a mis en place une vraie équipe de direction qui chapeaute et oriente l’ensemble des services municipaux.

Bon nombre d’avancées marquantes dans plusieurs de ces domaines ont été possibles grâce à l’appui politique du Maire Coderre et du président du Comité exécutif Monsieur Desrochers. Elles ne peuvent occulter quelques failles majeures auxquelles le nouveau dg devra proposer des correctifs. Nous n’avons pas obtenu à ce jour un tableau complet et précis de l’état du programme quinquennal de main d’oeuvre: après 4 ans de participation citoyenne, nous demeurons presque complètement découragés de ne pas connaître exactement le nombre d’employés et leurs titres afin de savoir si les réductions annoncées sont au rendez-vous, si les travaux donnés à l’extérieur de la fonction publique municipale augmentent ou pas, si le temps partiel prend plus de place.

Ces données ont toute une incidence sur le contrôle serré des dépenses de plus de 5 Milliards $, dont celles du personnel qui en constituent le plus gros poste. Et c’est d’autant plus inquiétant quand on consulte les données comparatives de la plus récente publication en novembre 2017 de l’Institut National de la statistique du Québec. Les écarts dans les rémunérations de la grande majorité des emplois demeurent toujours grandement favorables au secteur municipal quand il est comparé à celui de l’administration québécoise et à plusieurs autres (sociétés d’état, salariés québécois syndiqués, etc.)

M. Lamontagne a tout un contrat en ces domaines, sachant que plusieurs conventions collectives viennent bientôt à échéance. Et ce, dans un climat où les syndicats se sont déclarés nettement insatisfaits du travail de Monsieur Marcoux, bien que la rémunération globale des personnels dépasse celles de bien des Montréalais et celles des fonctionnaires provinciaux! Nous pensons que le nouveau dg doit porter une attention particulière aux demandes de ceux et celles qui sont à l’oeuvre au quotidien. Il y a certes de grands nœuds quelque part dans la machine au plan de l’organisation du travail.

M Lamontagne doit aider l’administration Plante-Dorais à trouver d’autres sources de revenus afin d’éviter de recourir à une nouvelle hausse de taxes foncières. Ces hausses répétées, liées de près aux augmentations des valeurs foncières, poussent bon nombre de personnes âgées hors de leur résidence et « étranglent » bien des petits commerçants. Il doit trouver des arguments très forts pour convaincre Québec et Ottawa de cesser la baisse tendancielle de leurs contributions observée de 2006 à 2017 dans les redditions de compte disponibles. Il doit épauler avec vigueur la Mairesse dans ses représentations auprès des candidats des divers partis à la présente élection provinciale afin d’obtenir des sources récurrentes de revenus et d’éviter que les hausses de taxes ne reviennent comme unique solution!

L’obtention de nouvelles ressources risque fort de ne pas se concrétiser avant le prochain budget 2019, lequel inclura une nouvelle hausse de taxes. Nous demandons dès maintenant une nette amélioration du « Programme québécois de Subvention aux aînés pour faire face aux hausses de taxes foncières » : ses critères sont beaucoup trop restrictifs, tels que maison unifamiliale, revenu inférieur inférieur à 50 000$, hausse de taxes dépassant de 7,5% la moyenne observée, etc. Le nouveau dg peut accroître la pression sur Québec afin d’obtenir du Ministre Leïtao ou de son successeur un soutien permettant aux personnes âgées de demeurer dans leur milieu de vie. De telles mesures favoriserait l’ accroissement de la confiance des citoyens envers leur administration.

Le groupe Montréal pour tous a pour mission d’encourager les contribuables à comprendre le fonctionnement de la Ville, ce qui inclut la compréhension de l’évaluation et de la taxation foncières, et des mécanismes de participation et de recours à leur disposition.

Pierre Pagé, Johanne Dion, Lucille Mallette, Jeanie Baudchon, pour MontréalPourTous.

Advertisements

Bonnes nouvelles et bénévoles demandés

28 Août

3 Bonnes nouvelles et une recherche de bénévoles:

1) Pas d’exploitation d’hydrocarbures dans et près de nos lacs et rivières. 52 groupes de citoyens, dont Montréal pour tous, ont fait reculer le gouvernement du Québec. Espérons que cela dure!

forage lac

2) Bravo à la Mairesse Plante et à l’Union des municipalités qui reconnaissent que les taxes foncières. Ces taxes ne peuvent plus continuer d’augmenter et il faut trouver d’autres revenus récurrents.

https://ici.radio-canada.ca/tele/le-telejournal-18h/2016-2017/episodes/413489/episode-du-15-aout-2018?isautoplay=true

3) Bravo à l’administration de Montreal qui poursuit Accurso pour 42 Millions $, lui qui n’a pas voulu prendre part au Programme de remboursement volontaire.

http://plus.lapresse.ca/screens/b98ca597-620f-49ff-ace8-2a2cb0b9fdec__7C___0.html?utm_medium=Email&utm_campaign=Internal+Share&utm_content=Screen

Tony Accurso

 

4) Pour obtenir encore plus de bonnes nouvelles, MtlPourTous a bien besoin de votre bénévolat. Prendre une tâche, c’est une occasion d’apprendre dans l’action à mieux connaître et influencer sa ville, de rencontrer des citoyens et des élus, mais aussi de faire une pause sans contrainte, et en bonus, de rire de situations bien cocasses!

Bénévoles recherchés, sur une base occasionnelle ou régulière, pour l’une ou l’autre de ces tâches:

-la recherche d’informations: articles d’un journal sur les affaires municipales, site internet de la Ville sur une question comme l’eau, les infrastructures, le budget.

–le soutien pour une meilleure utilisation de Facebook, Twitter, Instagram ou notre site internet.

Communiquez-nous sans aucune obligation vos questions, hésitations, propositions, disponibilités.

Bonne rentrée,

Pierre Pagé, Johanne Dion, Jeanie Baudchon, Lucille Mallette

 

Évaluation foncière: informations précieuses

27 Juin

Bonjour, voici nos dernières informations avant les vacances estivales

pasted image 0

Faits saillants de notre rencontre avec la Direction du Service de l’Évaluation foncière

3.1 Informations générales:Le Service se dit fier de répondre vite et bien aux demandes d’information des contribuables relatives à son mandat soit l’évaluation foncière ( et non les taxes et leurs taux). Un prix leur a été octroyé voici quelques années. Le Service encourage les citoyens à venir les rencontrer à leurs bureaux et à poser sans gêne leurs questions. Les informations fournies sur leur site leur semblent claires et compréhensibles, les suggestions sont les bienvenues. Ils apprécient le travail de MtlpourTous qui encourage les non initiés à comprendre leur valeur d’immeuble et leurs recours. Le Guide des « comparables que nous avons produit est apprécié. Le Service veut pouvoir créer pour chaque propriété un dossier accessible en ligne par le propriétaire aussitôt que le Service de l’informatique de la Ville aura développer un tel outil. Une Demande de révision foncière pourra éventuellement être déposée et payée en ligne.

3.2 Plusieurs précisions importantes ont été apportés suite à la discussion de cas litigieux

-Les 10 propriétés « comparables » fournies par le Service à chacun des propriétaires d’immeubles de 5 logements et moins doivent de comprendre ainsi: ce sont un bassin de 10 ou 12 propriétés vendues dans le secteur. Seulement s’il y a une demande de révision, l’évaluateur va choisir parmi ce bassin 4 propriétés environ qui se comparent à celle de la demande de révision, laquelle sera visitée. Il fera alors sa comparaison et établiera une valeur.

-Les propriétaires de condos dans une tour n’ont pas accès aux « comparables » car ils ne font pas partie de la catégorie 5 logements et moins. M. Côté est à la recherche d’une solution car la moitié du nombre des ventes à Montréal est un condo.

-Demande de baisse des tarifs pour déposer une Demande de révision:

MtlPourTous juge qu’une trop forte hausse des tarifs de demande de révision a eu lieu entre les rôles de 2014 et celui de 2017. M. Côté rappelle que cette hausse votée par les élus respecte la loi québécoise: une ville peut appliquer les mêmes tarifs que ceux du TAQ. Cependant il pense qu’une révision pourrait s’avérer nécessaire : la valeur moyenne des propriétés étant plus élevée à Montréal que partout au Québec, les élus pourraient décider de baisser le tarif pour ces valeurs moyennes et hausser celui de la catégorie des propriétés de plus d’un million qui est de 1000$. Il pourrait y avoir des catégories d’immeubles de plus de 5 millions par exemple.

-MtlPourTous va demander une rencontre avec le Service des finances de la Ville pour baisser les tarifs mentionnés ci haut. On profitera de cette rencontre pour aborder ceci: lors d’une demande de révision, que le Service des Finances donne un estimé de la baisse du montant des taxes foncières en cas d’acceptation de la révision déposée et s’il y a lieu, de la baisse de la taxe de mutation. Ceci aiderait le propriétaire à juger de la pertinence d’une demande de révision.

En vrac pour terminer:

Évaluation de la valeur du terrain: elle est toujours à considérer en fonction de u type de zonage où lele est située. En cas de feu, l’immeuble doit être réévalué, même si l’évaluation étalée sur 3 ans est en cours. Cours de triage du CN CP : les réductions votées à Québec à partir de 1992 ou 1994 ont été abolies voici 5 ou 6 ans. Elles n’existent plus. Ces entreprises paient des taxes sur la base de 100% de la valeur de leur propriété non résidentielle.

Bon été, Pierre Pagé pour MontéalPourTous

Nouvelle stratégie, recherche bénévoles

5 Juin

Nous redémarrons après une période de vacances (merveilleuse Roumanie), pour certains et de redéfinition!

bureauimpotsBucarest

1) Protection de l’eau de Montréal: beau succès de la manifestation au centre-ville!

Des suites sont à prévoir avec une grande coalition de groupes

kinder-morgan-trans-mountain-manifestation-montreal

2) Nouvelle stratégie : nous concentrer sur quelques sujets clés avec nos forces réelles :

-Vis-à-vis Québec lors de la prochaine campagne électorale : Nous tenterons d’inciter l’administration Plante-Dorais à obtenir des revenus supplémentaires après des années de réduction des subventions et de hausses de la part des taxes foncières pour compenser; nous ferons cause commune avec des groupes influents qui partagent nos vues.

-Vis à-vis Montréal : nous profiterons de l’ouverture exprimée par Projet Montréal pour exiger un ralentissement des hausses d’évaluation et de taxation foncières, une aide améliorée aux propriétaires de 5 logements et moins, une gestion plus rigoureuse des dépenses et une amélioration de la performance.

À cet effet, nous poursuivons nos échanges avec des membres de l’exécutif. Nous allons rencontrer bientôt la Direction de l’Évaluation foncière en prévision du nouveau rôle foncier de 2020.

Nous organiserons sur ces thèmes des café-citoyen pour échanger avec des experts et des élus.

2) Nous cherchons une personne bénévole pour nous aider à rénover notre site internet selon un plan déjà élaboré par une stagiaire, et une autre personne bénévole apte à analyser un budget important comme celui de notre ville.

Nous remercions très vivement Lise Lauzon qui nous a bien aidé à progresser par son travail bénévole depuis 2 ans, le tout en riant beaucoup!

Pierre Pagé, Johanne Dion, Lucille Mallette et Jeanie Baudchon

Rappel: ce soir lundi 26 février à 19h. au Rialto 5723 ave. du Parc

26 Fév

Bonsoir

1) Le Comité des citoyens du Mile End et Montréal Pour Tous vous invitent à venir visionner le film de Carole Laganière «Quartiers sous tension» qui sera suivi d’une discussion et de recherche de solutions pouvant diminuer les effets négatifs de la « gentrification» dans les quartiers tels que le Mile End.

2) Demain une première: le Service de Police va faire rapport et répondre aux questions des élu-e-s de la Commission de la Sécurité Publique et du public. C’est à 13h15 au Conseil municipal à l’HÔtel-de-Ville.

Un article de la Gazette donne un bon aperçu de la côte à remonter!

http://montrealgazette.com/opinion/columnists/allison-hanes-steps-toward-openness-in-montreal-policing

Soirée cinéma + discussion de solutions, lundi 26 février 19h00 au Rialto

18 Fév

41c877bd-5507-43c3-b465-15450c3a16c4

Le Comité des citoyens du Mile End et Montréal Pour Tous vous invitent à venir visionner le film de Carole Laganière «Quartiers sous tension» qui sera suivi d’une discussion et de recherche de solutions pouvant diminuer les effets négatifs de la « gentrification» dans les quartiers tels que le Mile End.

Comme bien d’autres quartiers centraux de la ville de Montréal, notre quartier fait face à la transformation sociale et économique qu’on nomme «embourgeoisement urbain» ou encore «gentrification». Un phénomène complexe où tout n’est pas toujours noir ou blanc.

En effet, il y a entre autres ces locataires moins fortunés qui doivent quitter leur logement faute d’argent pour payer leur loyer, ceux qui se voient expulsés de leurs logements de manière frauduleuse, ces propriétaires qui ont choisi de vivre dans le quartier il y a plusieurs années et qui ont vu leurs taxes foncières exploser et ces petits commerçants qui ont peine à boucler leur fin de mois. Il y a ces hommes et ces femmes qui se battent pour que leur quartier reste accessible à tous

Mais il y a aussi ceux qui considèrent le phénomène sous son angle positif, qui parlent de revitalisation de quartiers à l’abandon, de meilleures infrastructures, d’une augmentation de commerces locaux, de création d’emplois ou encore de rues plus sécuritaires.

Quelles sont les solutions qui permettraient à tous de trouver ou de garder leur place dans le quartier? Quelles sont les responsabilités des différents acteurs?

Montréal pour Tous met de l’avant des propositions intéressantes pour ralentir les hausses des valeurs des propriétés résidentielles de 5 logements et moins.

Nous espérons que nombreux parmi vous seront au rendez-vous du 26 février car nous croyons profondément que sans interventions publiques, la mixité sociale risque de disparaître pour laisser place à une «gentrification» complète.

Montréal pour Tous met de l’avant des propositions intéressantes pour ralentir les hausses des valeurs des propriétés résidentielles de 5 logements et moins.

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/1569070676540842/

Propositions de Montréal pour Tous

Montréal Pour Tous a des propositions importantes pour ralentir les hausses des valeurs des propriétés résidentielles de 5 logements et moins:

  • Nette amélioration du « Programme québécois de Subvention aux aînés face aux augmentations des taxes foncières », qui existe déjà mais avec des barèmes insignifiants;

  • Surtaxe lors de la revente rapide de propriétés résidentielles, comme cela existe à Paris;

  • Surtaxe pour les acheteurs étrangers, comme à Vancouver et Toronto;

  • Mise à jour de l’évaluation foncière des compagnies de chemin de fer et des cours de triage qui profitent depuis 1992 d’un « rabais » de 40% non justifié et demande d’annulation par Québec de ce rabais.

Hausses de tarifs 2018 et préparation Budget 2019

29 Jan

1) Revenant sur le budget 2018 voté tel que non amendé, voici encore des hausses surprises…de tarifs.

http://plus.lapresse.ca/screens/3927d278-bd91-477a-9744-68191cd54928|_0.html?utm_medium=Email&utm_campaign=Internal+Share&utm_content=Screen

Mais au moins, le chef de police coupe des postes de haut gradés de la police
http://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201801/26/01-5151506-spvm-le-nouveau-chef-coupe-sept-postes-dans-la-haute-direction.php

2) Pour nous préparer à la révision de la fiscalité municipale annoncée à Montréal, voici un excellent point de vue de l’IRIS sur la révision et réforme du système de taxation foncière qui nous aidera à réfléchir plus en profondeur sur cet épineux dossier! Va falloir nous préparer encore plus à l’avance et arriver à une ou des propositions pour le budget 2019!

http://plus.lapresse.ca/screens/6b989e43-f7b6-49f6-a921-3ee9891fed6e__7C___0.html?utm_medium=Email&utm_campaign=Microsite+Share&utm_content=Screen

Pierre Pagé ,Johanne Dion, Lise Lauzon, Jeanie Baudchon et Lucille Mallette

pour MontréalPourTous

Premières réactions au budget 2018 de la Ville de Montréal

11 Jan

Un « budget de transition », mais transition vers quoi?

L’administration Plante-Dorais a présenté mercredi le 10 janvier un budget dit de transition. Comme beaucoup de contribuables, nous sommes déçus de ce budget: il ne comprend aucun répit pour les propriétaires d’immeubles de 5 logements et moins ni pour les petits commerçants; il ne respecte pas la promesse faite en campagne électorale de ne pas hausser les taxes foncières de plus que l’augmentation du taux d’inflation. Et surtout il ne laisse pas augurer des changements structurels touchant tant de nouveaux revenus que des réductions majeures de dépenses qui viendraient soulager le fardeau fiscal.

Nous nous attendions à un répit dans les hausses du fardeau des Montréalais, tel que promis. Lire la suite

Nos travaux en cours, une très grosse bataille pour l’équité fiscale!

6 Déc

Bonsoir,

Pour rire un peu..de ce qui se passe ailleurs..au Mexique

conesorangemexique

1) Le travail avec la nouvelle administration

2) Une grosse bataille avec de très gros joueurs

3) Des articles dignes de mention

 

1) Le travail avec la nouvelle administration

Nous avons repris le travail avec la nouvelle administration de la Ville de Montréal.

Nous avons rendez-vous le 5 janvier prochain avec le nouveau Président du Comité exécutif M. Benoît Dorais. Nous voulons échanger sur le taux réel de l’inflation qui devrait être utilisé pour l’augmentation des taxes et non le taux gonflé utilisé depuis plusieurs années. Et sur les priorités.

De plus nous préparons nos dossiers pour les rencontre du Programme triennal d’immobilisations ( investissements) 2018 qui se tiendra vers la mi-décembre. SVP faites-nous parvenir votre question ou commentaire!

2) Une grosse bataille avec de très gros joueurs

Un collectif imposant regroupant les artistes, les grands syndicats, l’Union Des Artistes, le Conseil du Patronat, le ministre des Finances du Québec, etc. exige du gouvernement fédéral que les géants de l’Internet (Amazon, Facebook, Google, etc.) paient leurs impôts et taxes comme tout le monde.

Montréal pour tous appuie à fond cela : car les subventions fédérales et provinciales aux municipalités dont Montréal ont été coupées, faute de revenus, et les propriétaires résidentiels et commerciaux ont subi des hausses pour compenser ces pertes de revenus. Bref équité pour tous dans la taxation!

https://www.csn.qc.ca/actualites/100-voix-face-a-linjustice/

Équité essentielle au moment où les coûts du logement augmentent pour la majorité des gens!

http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/514496/montreal-les-couts-de-logement-augmentent-davantage-que-la-capacite-de-payer

3) Des articles dignes de mention

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/514765/gel-de-salaire-pour-les-elus-montrealais-en-2018

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/514447/montreal-la-fin-des-cravates-au-conseil-municipal

Pierre Pagé pour Montréal Pour tous

Nos derniers éclairages sur le choix du Maire de Montréal le 5 novembre

3 Nov

Bonjour,

1) Commençons par rire un peu..jaune

 

2) Pour éclairer votre choix du Maire de Montréal le 5 novembre sur le 3e thème : taxes et mixité des quartiers

 

3) Pour éclairer votre choix final: des prises de position pour et contre

 

1) Commençons par rire un peu  jaune : cet arbre symbolise la situation actuelle d’un propriétaire qui vit dans sa résidence depuis longtemps, qui a des racines, qui vit l’érosion de ses revenus de travail ou de retraite mais que les hausses de taxes poussent vers le précipice soit l’abandon de son quartier!

Images intégrées 1

2) Pour éclairer votre choix du Maire de Montréal le 5 novembre sur le thème des taxes et mixité sociale des quartiers

Nous rappelons ici l’essentiel de nos demandes telles que formulées dans notre lettre ouverte publiée par Le Devoir du 6 octobre :

– « Nous n’avons pas réussi à faire en sorte que l’administration Coderre reconnaisse que la hausse des taxes dépasse le taux d’inflation réel, que l’évaluation foncière est à la hausse à Montréal depuis plusieurs années. Elle ne reconnaît pas que ce taux d’inflation s’applique dans un grand nombre de cas à une évaluation en hausse et qu’il existe une surévaluation des propriétés résidentielles de cinq logements et moins dans plusieurs quartiers recherchés. »

– Nous avons demandé à l’administration Coderre de réviser son analyse, de faire le point avec les citoyens dans les quartiers, d’envisager des solutions novatrices pour atténuer ces hausses importantes, récurrentes et brusques. http://www.ledevoir.com/politique/montreal/509645/l-administration-coderre-doit-reviser-son-programme-de-hausses-de-taxes

Équipe Coderre n’a pas répondu à nos demandes. Nous en concluons qu’elle maintiendra ses positions du premier mandat de 4 ans durant le prochain mandat: plafonnement des hausses de taxes foncières à la hauteur du taux moyen estimé d’inflation, étalement de la hausse de l’évaluation foncière sur trois ans, contrôle serré et réduction des dépenses, mesures pour attirer de jeunes familles. Lorsque nous avons demandé des mesures supplémentaires, la réponse reçue fut : vous allez faire un coup d’argent quand vous vendrez ! Nous en avons conclu que l’administration actuelle considère l’habitation d’abord comme un lieu d’investissement et d’enrichissement et ensuite seulement comme un milieu de vie.

L’administration Coderre et son Service de l’Évaluation foncière ont répondu favorablement à notre exigence d’information sur l’évaluation d’une propriété, les comparaisons utilisées, l’explication du rôle foncier. Elle a aussi appuyé nos démarches vis-a-vis Québec pour exiger des augmentations du crédit trop faible de solidarité pour impôts fonciers. Par contre, ils ne se prononcent pas sur la possibilité d’instaurer une surtaxe de 15% aux acheteurs étrangers similaire à celles de Vancouver ou de Toronto et une taxe sur la revente rapide comme à Paris, un programme d’aide aux propriétaires en difficulté (propriétaires occupants de longue durée à revenus fixes ou faibles, jeunes propriétaires qui veulent élever en ville leur famille), appelé report des impôts fonciers et en place ailleurs au Canada.

Équipe Valérie Plante promet de plafonner les hausses de taxes foncières des propriétaires occupants à la seule inflation, comme le fait l’Équipe Coderre. Elle réalisera son programme sans hausse de taxes. Elle veut dégager une marge de manœuvre financière pour la Ville par une meilleure gestion et une meilleure priorisation des dépenses de l’administration et des investissements, effectuer des démarches auprès du gouvernement du Québec afin de récupérer une portion de la taxe de vente du Québec (TVQ) dépensée sur le territoire montréalais.

Elle semble ouvrir la porte à des changements dans la fiscalité foncière (mesures de taxation plus équitables que celles en place actuellement; à plus long terme, réformer en profondeur la fiscalité montréalaise pour éviter de pénaliser les « bons » propriétaires et pour récompenser les comportements désirables; appliquer la notion de « taxe équitable » dans l’impôt foncier afin de donner un répit aux petits propriétaires (tant résidentiels que commerciaux) qui prennent soin de leurpropriété.) Cela reste vague, donc beaucoup à préciser.

Elle rejoint nos demandes sur des points importants: encourager les propriétaires occupants d’immeubles à revenus à les rénover, par la mise sur pied de congés, crédits ou gels de taxes sur une durée limitée ou par un programme de subvention directe qui atténuera les hausses de loyer pour les locataires; créer une taxe spéciale d’achat immobilier pour les investisseurs étrangers non occupants afin de limiter les impacts de la spéculation. Elle veut empêcher le recul des commerces de proximité : ajuster les taux de taxation selon la vocation commerciale ou communautaire et l’emplacement de l’établissement et appliquer des mesures de type « Robin des Bois », comme à Québec, afin de répartir le fardeau fiscal plus équitablement entre les grandes surfaces, les commerces sur les artères commerciales et les organismes à but non lucratif;

Notre conclusion sur ce thème des taxes et de la mixité sociale des quartiers:

Lors d’une campagne électorale, les candidats sont en mode séduction et traitent peu de grands axes prioritaires tels que plan stratégique, gouvernance, cadre financier, etc. qui sont pourtant « le nerf de la guerre ».

L’Équipe Coderre a augmenté les taxes foncières plus qu’il ne l’avait promis en 2013 : il s’était engagé à maintenir les hausses de taxes sous l’inflation. Son administration s’est plutôt fiée aux projections qui surestiment l’inflation depuis plusieurs années au lieu d’accepter notre demande d’utiliser le taux réel d’inflation  . Ainsi, les taxes municipales ont augmenté de 7,5 % depuis quatre ans à Montréal, alors que l’indice des prix à la consommation a progressé durant cette période de 4,8 % dans la région, selon Statistique Canada.

L’Équipe Coderre refuse d’analyser avec les citoyens concernés les hausses d’évaluation foncière dans les quartiers recherchés et les remèdes existants depuis longtemps ailleurs. Elle protège jalousement ses revenus de taxes. Elle pense avoir des marges de manœuvre avec les nouvelles lois de la Métropole, pour par exemple dédommager les commerçants durant les travaux. Elle veut réduire les taux de taxes des entreprises, des institutions et des commerces mais sans prioriser les petits commerçants qui en ont grand besoin.

L’Équipe Valérie Plante fait preuve de plus d’ouverture sur les questions d’aide aux petits propriétaires, petits commerçants et locataires, elle sera plus ouverte à la discussion publique de ces questions, dont celle d’une surtaxe sur les achats par les propriétaires étrangers. Il lui reste à harmoniser ces éléments de programme avec son cadre financier, lequel doit être beaucoup précisé.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1064746/verif-cadre-financier-non-equilibre-incomplet-valerie-plante-projet-montreal

3) Pour éclairer votre choix final: des prises de position pour et contre

Sur nos 3 thèmes analysés, nous pensons que c’est le moment d’aller plus loin et plus en profondeur. L’Équipe Coderre veut continuer le travail fait. L’équipe Valérie Plante veut aller plus loin et plus en profondeur. Pourra-t’elle, saura-t’elle le faire? C’est à voir.

À vous de choisir pour l’ensemble du travail de la Ville de Montréal. Voici des références variées qui peuvent vous aider:

Éditorial La Presse pro-Coderre

http://plus.lapresse.ca/screens/a6cbd3bd-b6b4-4e65-999f-a81ed20b6599|_0.html

Position pro-Valérie Plante du Journal de Montréal

http://www.journaldemontreal.com/2017/11/03/pourquoi-valerie-plante

Bref inventaire des promesses faites en 2013 par le candidat Coderre: celles tenues, à moitié tenues et non tenues

http://plus.lapresse.ca/screens/62bc03aa-8665-460c-8fd6-36a4577b6ded|_0.html?utm_medium=Email&utm_campaign=Internal+Share&utm_content=Screen

Bon Vote le 5 novembre, Pierre Pagé, Lucille Mallette, Jeanie Baudchon, Johanne Dion, Gilles Thériault pour Montréal Pour Tous